Calendrier des films Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusCannes 2019

EN

VOIR

PLUS

 

Critiques BO

PSYCHOSE (1960), toutes les nuances de cordes
Psychose (Bernard Herrmann)

Ishtar Matus-Echaiz - Publié le 17-10-2019
psychose,herrmann, - PSYCHOSE (1960), toutes les nuances de cordes


Bernard Herrmann écrit cette partition culte de PSYCHOSE pour son fidèle réalisateur Alfred Hitchcock un an après VERTIGO (1958) et LA MORT AUX TROUSSES (1959). Bernard Herrmann élabore sa partition en utilisant toute les nuances de cordes. Le générique concentre les motifs du film. Des cordes stridentes et saccadées pour illustrer le meurtre se juxtaposent à des cordes amples et en mouvement pour illustrer la cavale. Ce prélude revient lorsque Marion conduit sous la pluie torrentielle. Les cordes aiguës sont convoquées dans leur dénuement lors de la fameuse scène de la douche ("Murder").



Cet article figure dans ces dossiers :  

• Liste B.O : des musiques pour les psychopathes du cinéma américain 



La musique de Psychose, une musique en « noir et blanc », comme le film. C'est ainsi que le compositeur Bernard Herrmann, décrivait sa musique pour ce film d'Alfred Hitchcock. Le fait qu'il n'y ait que des cordes pour cette œuvre a en effet pour conséquence qu'il n'y pas de « couleurs » orchestrales. Mais cette musique n'est pour autant pas dénuée d'effet !

Comment oublier le rythme frénétique et angoissant qui apparait dès le générique et qui est la musique de la fuite en avant du personnage principal, Marion Crane ? Cette musique très caractéristique commence par 5 notes percutantes et ensuite, une musique énergique nous met d'emblée dans l'ambiance. On est ici dans une musique qui a été inspirée au compositeur par le début Divertimento pour cordes du compositeur hongrois Bela Bartok qui au-delà d'utiliser la même formation, a aussi cette caractéristique de musique « qui avance ».

Ou encore, comment ne pas se rappeler de la musique de la scène de la douche, avec ces violons stridents si connus ? Et dire que cette musique qui a failli ne pas exister est une des plus connues de l'histoire du cinéma ! On ajoutera pour l'anecdote que pour le film de 1998 (de Gus Van Sant), la musique telle quelle a été reprise, avec quelques adaptations faites par Danny Elfman.
Bernard Herrmann et Alfred Hitchcock, ce sont 10 ans de collaboration et pas moins de 8 films, dont un film sans musique, Les Oiseaux.



Cet article figure dans ces dossiers :  

• Liste B.O : des musiques pour les psychopathes du cinéma américain 




Ishtar Matus-Echaiz - Publié le 17-10-2019

Vos avis