Calendrier films & séries Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeur Répertoires Critiques de B.O ActusPodcasts

EN

VOIR

PLUS

Réalisateurs / Réalisatrices

Federico Fellini  
20 Janvier 1920 - 31 Octobre 1993 (Italie)

Federico Fellini

Journaliste, puis auteur de scénarios (dont celui de ROME VILLE OUVERTE pour son camarade Roberto Rosselini), il débuta à la réalisation par quelques films de la veine néoréaliste avant de se diriger vers des comédies débridées alliant l'ivresse du cirque et le mélodrame social (LA STRADA), l'artiste et sa création (HUIT ET DEMI) ou encore la séduction et la perversion (LA DOLCE VITA // LA CITE DES FEMMES)

Filmo

(liste non exhaustive, apparaissent les films présents dans notre base)

 La voce della luna - - 1990 - BO : Nicola Piovani

 Intervista - - 1987 - BO : Nicola Piovani

 Ginger et Fred - Ginger e Fred - 1986 - BO : Nicola Piovani

 Répétition d'orchestre - Prova d'orchestra - 1978 - BO : Nino Rota

 Casanova - Il Casanova di Federico Fellini - 1976 - BO : Nino Rota

 Amarcord - - 1973 - BO : Nino Rota

 Roma - - 1972 - BO : Nino Rota

 Satyricon - Fellini's Satyricon - 1969 - BO : Nino Rota

 Toby Dammit - - 1968 - BO : Nino Rota

 Juliette des esprits - Giulietta degli spiriti - 1965 - BO : Nino Rota

 Huit et demi - Octo E Mezzo - 1963 - BO : Nino Rota

 La Dolce Vita - - 1960 - BO : Nino Rota

 Les nuits de Cabiria - Le Notti di Cabiria - 1957 - BO : Nino Rota

 Il Bidone - - 1955 - BO : Nino Rota

 La Strada - - 1954 - BO : Nino Rota

 L'amour à la ville - L'amore in città - 1953 - BO : Mario Nascimbene

 I Vitelloni - - 1953 - BO : Nino Rota

 Le sheik blanc - Lo sceicco bianco - 1952 - BO : Nino Rota

Incontournables du réalisateur

Fellini exprime son amertume et ses angoisses dans des films introspectifs marqués par la débauche et la démesure. Mélancolie et lyrisme, réalité et onirisme, sont autant de dialectiques d'une oeuvre très personnelle qui donna lieu à l'une des plus belles familles du cinéma (Fellini, Mastroianni, Rota).

Lors d'une exposition Fellini au Jeu de Paume (Paris) en octobre 2009, voici un des cartons présentant le rapport du cinéaste à la musique :

© Photo en médaillon : Par Walter Albertin, World Telegram staff photographer [Public domain], via Wikimedia Commons
piovani-itv

Interview

Interview Nicola Piovani : 'Une belle musique pour soi-même, c’est totalement inutile au cinéma'

A l'affiche des AMOURS D'ANAÏS de Charline Bourgeois-Tacquet (au cinéma le 15 septembre 2021), le grand Maestro Nicola Piovani revient sur ses collaborations avec Marco Bellocchio, Nanni Moretti, Federico Fellini, Roberto Benigni (un Oscar pour “La Vie est belle”), les frères Taviani... sur son rapport aux films, sa relation avec les cinéastes, les enjeux de la musique de film, avant de l’entendre faire un aveu : son désir de prendre sa semi-retraite pour le cinéma.

Vos avis