EN

VOIR

PLUS


Accédez à notre page dédiée au Festival de Cannes avec tous nos contenus. 

Compositeurs

John Ottman  
Né à San Diego, aux États-Unis en 1964.

John Ottman

Collaborateur régulier du cinéaste Bryan Singer (en tant que monteur et compositeur), John Ottman est aussi un artiste complet, puisqu'il réalise lui-même à l'occasion ("Urban Legend 2"). Il est venu à la musique de film complètement par hasard, car c'est d'abord au cinéma et à la réalisation qu'il s'était destiné.

Bio/Portrait

John Ottman fait partie de cette nouvelle génération de musiciens passionnés par leur art, capable d’apporter un souffle nouveau à Hollywood à condition qu’on lui en donne les moyens. En ce sens, il rejoint par moment Don Davis ou Marco Beltrami. Ottman commença dans sa jeunesse à réaliser des petites histoires pour la radio en enregistrant ses productions sur des cassettes avec des amis à lui s’improvisant acteur à l’occasion. Pour le jeune John, la musique de film occupait une place importante dans sa vie. Il étudia par la suite la clarinette et se passionna dans le matériel audio et la réalisation. Ses musiques de film favorites se retrouvaient très souvent dans ses propres réalisations. Elles l’inspiraient continuellement dans ses productions cinématographiques.

Il étudia ensuite à l’USC film school, une école de cinéma américaine dans laquelle il put perfectionner sa passion pour le septième art. Par la suite, Ottman se fit remarquer par un jeune réalisateur qui lui demanda de s’occuper du montage de l’un de ses films de thèse de fin d’année. Le film en question remporta une récompense, et c’est là qu’Ottman croisa le chemin d’un assistant de production, Bryan Singer, qui deviendra par la suite son plus fidèle ami. Ottman se spécialisa alors dans le montage et le design sonore. C’est là qu’il commença à équiper sa demeure avec un impressionnant studio de musique. Il découvrit à ce moment là son goût pour la composition musicale, qui devient alors sa véritable passion première. Après quelques travaux mineurs (dont une co-réalisation sur un court-métrage avec un jeune Ethan Hawke), Bryan Singer demanda à Ottman de monter la musique de son premier long-métrage, ‘Public Access’ (1993).

Après le renvoi du compositeur d’origine, John Ottman se retrouva sur ‘Public Access’ en tant que compositeur, tout en ayant supervisé le montage de la musique d’origine. Après ce premier essai réussi, les deux compères se retrouvèrent sur l’inoubliable ‘The Usual Suspects’. Le reste appartient déjà à l’Histoire! John Ottman, c’est avant tout une histoire d’amour avec la musique de film (il se destinait exclusivement à la réalisation à l’origine). Ce "béophile" passionné grandit en écoutant de la musique de film. Ses ‘maîtres’ sont Jerry Goldsmith (son idole – Ottman admire plus particulièrement sa partition pour ‘Alien’), John Williams, Bernard Herrmann, Christopher Young, Alan Silvestri, etc. A ce sujet, John Ottman confiait dans une récente interview qu’il rêvait un jour de réaliser un film sur lequel il engagerait Jerry Goldsmith.

A noter qu’Ottman possède la particularité de mettre un point d’honneur à ne jamais enregistrer ses partitions avec des orchestres syndiqués (‘re-use fees’ élevés et trop coûteux, etc.), surtout depuis ‘The Cable Guy’ (Disjoncté), qui l’obligea à sortir son score sous la forme d’un album promo extrêmement rare et coûteux. Ottman tient à produire lui-même un album bien rempli pour chaque partition qu’il écrit pour le cinéma. Il va même jusqu’à éditer ses musiques de téléfilms moins connues comme le récent ‘Point of Origin’ par exemple. John Ottman est sans aucun doute, l’un des plus talentueux musicien qu’Hollywood ait actuellement à sa disposition. Son goût pour les musiques fantaisistes, les expérimentations diverses et les orchestrations étonnantes l’ont amenés à créer quelques partitions fort intéressantes, qui rappellent par moment le bon vieux Danny Elfman des années 80 ou certaines partitions de Bernard Herrmann dans les années 50/60. Ottman est, en définitive, un compositeur très prometteur qui a assurément un bien bel avenir devant lui!

Quentin Billard

Curieux parcours que celui de John Ottman, désormais compositeur et monteur attitré du réalisateur Bryan Singer. Ils ont ainsi collaboré sur Public Access en 1993, The Usual Suspects en 1995 et X-Men 2 en 2003. Comme si cela ne suffisait pas, ce cher John Ottman est passé lui-même à la réalisation de long-métrage avec Urban Legends: Final Cut en 1999 (qu'il mit également en musique lui-même, cela va de soi !), ce qui malheureusement l'indisposa pour monter et composer le score de X-Men (finalement écrite par le grand Michael Kamen). Trois ans après cet unique "faux-pas" dans la collaboration Ottman-Singer, les deux compères se retrouvent enfin sur X-Men 2, où John Ottman peut enfin délivrer toutes les grandes idées musicales qu'il gardait depuis la lecture du script du premier X-Men pour ce deuxième opus tout aussi réussi que le précédent.

Le style d'écriture de John Ottman est assez difficile à décrire : il utilise beaucoup l'orchestre, évidemment, et notamment les possibilités des cordes, parfois même de manière assez expérimentale par moments (ce qui n'est pas pour nous déplaire), mais son écriture reste souvent assez simple et son orchestration peu complexe : après tout, c'est normal, car il n'a commencé à "toucher" à la musique de film qu'après avoir eu une expérience de réalisateur et de monteur. Ce défaut peut néanmoins s'avérer être un atout lorsqu'une partition essentiellement thématique lui est demandée, comme sur The Usual Suspects, où le thème principal, très bien trouvé, est extrêmement efficace sur les images. Même chose sur X-Men 2, partition beaucoup plus "classique" et thématique que celle composée par Kamen pour le premier film, et également très référencée (le thème d'ouverture rappelle celui de Lifeforce de Henri Mancini), mais finalement ça marche plutôt bien.

Sans être un compositeur particulièrement fort pour maîtriser l'orchestration, John Ottman demeure quand même un compositeur inspiré et efficace, nous délivrant de magnifiques musiques denses et variées, à défaut d'être véritablement géniales d'un point de vue strictement musical.

Sylvain Rivaud


home-ottman

interview

Interview B.O : John Ottman, ORPHAN & ASTROBOY

Avec ESTHER, le compositeur est revenu vers l'horreur, et avec ASTRO BOY, il a essuyé un échec au box office, ce qu'il déplore en estimant cette BO comme sa meilleure.

Video

Interview B.O : John Ottman, ORPHAN & ASTROBOY

Collaborateur régulier du cinéaste Bryan Singer (USUAL SUSPECT, SUPERMAN REBORN, WALKYRIE). Il est venu à la musique de film complètement par hasard, car c'est d'abord au cinéma et à la réalisation qu'il s'était destiné. En 2009, il compose pour ASTRO BOY et ESTHER.

Critiques BO

Boutique

X-Men : Days of Future Past - John Ottman

Vos avis