Quebec - Belgique - Suisse - Afrique 

EN

VOIR

PLUS

Conan le Barbare  (1982)

Conan The Barbarian

Milan Music (CD : 2 mars 2018 / Vinyle : 23 mars 2018) • CD et Vinyle | Réédition


Basil Poledouris écrivit en 1982 ce qui s'avère être, aujourd'hui encore, son grand chef d'oeuvre. BO puissante, au souffle épique incontestable, Conan The Barbarian s'appuie sur un "Love Theme" merveilleux faisant office de thème principal, entendu dès le générique de début...

[© Texte : Cinezik]
Conan le Barbare

Tracklist

Edition 1982 + CD1 de l'édition 2018 :

01. Anvil Of Crom 2:35
02. Riddle Of Steel/Riders Of Doom 5:38
03. Gift Of Fury 3:51
04. Wheel Of Pain 4:10
05. Atlantean Sword 3:51
06. Theology/Civilization 3:14
07. Wifeing (Theme Of Love From "Conan The Barbarian") 2:11
08. The Search 3:09
09. The Orgy 4:16
10. Funeral Pyre 4:30
11. Battle Of The Mounds 4:54
12. Orphans Of Doom/The Awakening 5:32

 

Lien d'achat :

Autour de cette BO

Cette partition culte a connu de nombreuses éditions CD et rééditions. En voici la liste :

- en 1982, un album de 12 morceaux édité par Milan (durée : 48 min), réédité à l'identique en CD depuis et toujours en vente
- en 1992, un album de 16 morceaux édité par Varèse Sarabande (durée : 67 min), vite épuisé et devenu rare et recherché
- en 2010, un réenregistrement par le City of Prague Philarmonic Orchestra édité par Prometheus, sur deux disques (durée : 2 heures)
- en 2012, la première sortie complète du score original (interprétation de l'Orchestre de Rome dirigé par Basil Poledouris), édité par Intrada, sur trois disques (incluant l'album de 1982, soit 3 heures au total)
- en 2018, l'éditeur d'origine, Milan Music, publie de nouveau les 12 titres du disque de 1982 sous un nouveau visuel, agrémenté d'un 2e CD avec d'autres B.O de Basil Poledouris.

Nos articles sur cette BO

Pièce guerrière avec cuivres et percussions représentant l'aventure mouvementée qui attend Conan tout au long de sa route. "Riddle of Steel/Riders of Doom", pour le début du film, rappelle dans un premier temps le thème de Conan, lors de son enfance, thème exprimé ici de manière douce, quasi nostalgique, thème qui s'avérera être plus tard le "Love Theme" du film.

Dans une seconde partie, Poledouris représente l'attaque des cavaliers de Doom dans le village de Conan et la mort de ses parents. Poledouris a écrit ici une de ses pièces maîtresses dans toute sa carrière : "Riders of Doom". Ecrit pour un grand choeur psalmodiant sur un texte de Poledouris et un orchestre très énergique, cette pièce apporte un souffle épique exceptionnel, une pièce puissante et guerrière, ce qui vaut souvent à ce morceau d'être utilisé dans des bandes-annonces, notamment un des trailers de Gladiator de Ridley Scott et une autre pour la pub du jeu vidéo Zelda 64. L'écriture chorale/orchestre de cette pièce est incroyablement maîtrisée, le résultat est fort impressionnant à l'écran. On retrouve d'ailleurs cette pièce lors d'une scène de bataille entre Conan et les sbires de Doom, scène illuminée par ce véritable trésor musical qu'est "Riders of Doom", une chorale puissante, guerrière, une pièce rythmée par de la percussion et un tambourin, et un orchestre énergique. Le côté épique n'est pas le seul axe de cette BO. Poledouris n'oublie la part émotionnelle souvent fort importante pour rendre une musique plus intéressante, plus humaine. Le "Love Theme" reste une des plus belles pièces qu'ai écrit Poledouris dans toute sa carrière, illustrant la romance entre Conan et le personnage féminin qu'interprète Sendahl Bergman.

"The Orgy", pièce à rythme ternaire à caractère moyen-âgeux, évoque la scène de l'orgie à l'intérieur du temple de Doom. La pièce, excellente pour cette séquence, à été écrite par Poledouris et sa fille Zöe Poledouris, qui a apporté ici sa contribution à l'oeuvre de son père. On ne peut pas passer à côté du superbe "Theology/Civilization", lorsque Conan et son nouvel ami parlent de leurs religions et de leurs pays d'origine. Le thème prend vite une grande envolée aux cordes pour exprimer une pièce majestueuse et nostalgique sur l'amitié des deux hommes. Poledouris met beaucoup l'accent sur le caractère moyen-âgeux du film, et n'oublie pas de mettre en avant l'aspect épique de l'histoire, notamment à travers les choeurs puissants.

L'écriture de Poledouris est incroyablement maîtrisée, à tel point que l'on arrive même à se demander comment Poledouris a pu être aussi inspiré. Le final du film, pour la mort de Doom et le réveil des esclaves ensorcelés se fait à travers un choeur féminin d'une grande beauté. Conan venge ainsi sa femme et par la même occasion ses parents. Le choeur féminin pourrait éventuellement être les voix des fantômes de la femme de Conan et de ses parents. Mais le choeur évoque aussi le réveil des esclaves hypnotisés. L'aspect plutôt triste de cette pièce surprend. On aurait pu s'attendre au contraire à une pièce triomphante. Poledouris préfère illustrer l'amertume qui reste malgré tout au fond du coeur de Conan. Guerrier, romantique, barbare, épique... Conan the Barbarian reste bel et bien un chef d'oeuvre de la musique de film et probablement la plus grande oeuvre du compositeur Basil Poledouris. Un trésor de la musique de film à déguster de préférence dans sa version intégrale aux éditions Varèse Sarabande (malheureusement encore difficile à trouver). Un must !

 

Quentin Billard

Boutique


En achetant cette BO sur Amazon par ce lien, vous apportez un soutien à notre site.

Voir toutes les dernières ventes

Autres BO du compositeur

Vos avis