Calendrier des films Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusCannes 2019

EN

VOIR

PLUS

Le Discours d'un roi  (2011)

The King's Speech

Decca (22 novembre 2010) | Original Score [musique originale]


 

Première collaboration entre Alexandre Desplat et le réalisateur anglais Tom Hooper.

[© Texte : Cinezik] • 0060252761259
Le Discours d'un roi

Tracklist (de la BO en CD ou Digital)

1. Lionel and Bertie
2. The King's Speech
3. My Kingdom, My Rules
4. The King is Dead
5. Memories of Childhood
6. King George VI
7. The Royal Household
8. Queen Elizabeth
9. Fear and Suspicion
10. The Rehearsal
11. The Threat of War
12. Speaking Unto Nations (Beethoven Symphony No. 7 - II)
13. Epilogue (Beethoven Piano Concerto No. 5 "Emperor" - II)

Nos articles sur cette BO

 

Après avoir écrit la musique de THE QUEEN et THE SPECIAL RELATIONSHIP, autres films intimistes sur le gouvernement britannique, Alexandre Desplat renoue avec son style léger et dramatique, avec une pointe de malice, de jeu, dans sa ritournelle de piano, et un ensemble orchestral élégant composé de cordes et bois pour l'habillage décoratif.  

La partition est sobre, et discrète dans le film (d'autant qu'elle s'absente le temps des moments clefs - le discours du roi - pour laisser la place à Beethoven). Le raffinement musical sied bien à la reconstitution historique du film, où rien ne fait tâche, où tout est au service de l'histoire. Rien ne surprend, ne fait violence, mais l'écoute est agréable, comme une musique de chambre qui adoucit les moeurs. Un thème se dégage, discret et tendre, initié sur "The King's Speech" et repris sur "The Royal Household".

Desplat répète sa marque de fabrique sur des films au sujet similaire, tout en insufflant une idée musicale adaptée à celui-ci, par une série de notes au piano représentant le bégaiement du roi. Ce motif est entendu sur "Fear and Suspicion" ou "The Rehearsal" et vient ajouter à un ensemble convenu une pointe de personnalité. C'est à ces petites idées que l'on reconnait un grand compositeur. Un autre à sa place aurait provoqué un score ennuyeux d'un bout à l'autre. 

Benoit Basirico

Autres BO du compositeur

Vos avis