Calendrier des films Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusCannes 2019

EN

VOIR

PLUS

Drowning by Numbers  (1988)

Venture (1 octobre 1988) | Original Score [musique originale]



Michael Nyman retrouve Peter Greenaway après "The Falls" (1980), "Meurtre dans un Jardin Anglais" ou encore "A Zed & Two Noughts".

[© Texte : Cinezik] •

Drowning by Numbers

Lien d'achat :

Nos articles sur cette BO

Drowning By Numbers est lui aussi assez particulier. Il raconte l’histoire d’un triple meurtre (quadruple, en fait) exécuté par trois générations de femmes qui éliminent leurs maris respectifs par noyade – baignoire, mer, piscine. Le film peut également se voir comme un divertissement où l’on peut s’amuser par exemple à chercher les numéros de 1 à 100, disséminés tout au long du film (!). La musique que Nyman compose pour ce film est une belle réussite. Beaucoup moins influencé par l’esprit baroque de ses premières compositions, le compositeur revisite certaines œuvres de Mozart mais son style lyrique s’exprime ici pleinement. Sur le morceau Trysting Fields, il s’inspire du début du mouvement lent du deuxième mouvement de la Symphonie Concertante pour violon et alto de Mozart. Une suggestion du réalisateur qui souhaitait que le morceau de musique intervienne après chaque noyade. La pièce commence sur le thème de Mozart mais avec une nouvelle harmonie et une rythmique différente.

C’est la deuxième fois que Nyman a l’occasion de visiter le répertoire de Mozart après Cremona composé l’année précédente pour la grande procession funèbre de Prague. Drowning By Numbers 3 est un morceau superbe qui se développe sans cesse dans de multiples variations de cordes. Un morceau dont la cadence répétitive jouée par le cor rappelle beaucoup celle de Façade de Philip Glass. Le morceau Fish Beach est quand à lui particulièrement fascinant. Une courte pièce composée de notes très statiques, ce qui est peu habituel chez Nyman et qui reprend les mesures de Great Death Game mais dans une veine beaucoup plus inquiétante. Le morceau démarre par un cor suivi par des cordes et une section de bois. Dans le film la pièce n’est pas réellement mise en valeur par contre Greenaway la réutilisera dans Le Cuisinier, le Voleur sa Femme et son Amant de manière beaucoup plus expressive. Le compositeur suédois Jay Jay Johanson a par ailleurs effectué un remix réussi de ce morceau en rajoutant des rythmes électroniques par dessus le thème initial sur la chanson I'm older now.

JULIEN MAZAUDIER

Boutique


En achetant cette BO sur Amazon par ce lien, vous apportez un soutien à notre site.

Voir toutes les dernières ventes

Autres BO du compositeur

Vos avis