Calendrier films & séries Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeur RépertoiresCritiques de B.O ActusPodcastsCannes 2021

Le Hasard et la Violence   (1974)

• Philippe Labro • •

• Musique composée par Michel Colombier

Michel Colombier retrouve Philippe Labro après "L’Héritier" (1973) et avant "L’Alpagueur" (1976) avec cette partition moins pop et beaucoup plus orchestrale que les deux autres B.O. du tandem. La musique du célèbre collaborateur de Serge Gainsbourg est à la fois glaciale et élégante, à l’image du générique début, où, à travers un thème puissant et une orchestration mêlant divers claviers (dont le Fender Rhodes cher à Colombier), des percussions, des cordes hivernales et des cuivres menaçants, le compositeur/arrangeur exhibe toute la puissance de son talent, et semble transporté par l’ambiance presque métaphysique du film.

[© Texte : Cinezik] •

Sortie de la BO

Music Box Records (12 juin 2017)

Lien d'achat :




Tracklist (de la BO en CD ou Digital)

1. Le Hasard et la Violence (3:46) Interprété par Drupi
2. Constance et Laurent (2:57)
3. Le Hasard et la Violence (#1) (2:16)
4. La Baie (2:51)
5. Le Hasard et la Violence (#2) (1:05)
6. Violence et Solitude (2:06)
7. Le Hasard et la Violence (#3) (1:55)
8. Le Hasard et la Violence (#4) (1:53)
9. Le Hasard et la Violence (#5) (1:44)
10. Le Hasard et la Violence (#6) (1:19)
11. Le Hasard et la Violence (#7) (2:35)
12. Le Hasard et la Violence (#8) (1:39)
13. Le Hasard et la Violence (#9) (1:46)
14. Le Hasard et la Violence (#10) (1:13)
15. Le Hasard et la Violence (#11) (2:34)
16. La Mort (2:35)

Voir le calendrier des B.O

Autour de cette BO

Le Film

Réalisé par Philippe Labro

Sortie au cinéma: --1974 (France) -

Calendrier des Films & Séries

Michel Colombier


Michel Colombier a signé la musique d'autres films de Philippe Labro : L'Alpagueur (1976) •

Michel Colombier a également écrit la musique de : Golden child, l'enfant sacré du Tibet (1987) • Un Flic (1972) • Le Pacha (1968) • Une chambre en ville (1982) • Les Onze Mille Verges (1975) • Tarot (1973) •

Vos avis