Calendrier films & séries Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusPodcasts

Hellboy   (2004)

• Guillermo Del Toro •

• Musique composée par Marco Beltrami

Après Mimic et Blade II, Marco Beltrami retrouve Guillermo Del Toro pour la troisième fois sur Hellboy, pour lequel le compositeur s'est cette fois-ci surpassé en nous offrant une grande partition d'action basé sur de nombreux thèmes/leitmotives, une chose que l'on entend rarement de nos jours à Hollywood.

[© Texte : Cinezik] • 0884463124165

Hellboy

Sortie de la BO

Varèse Sarabande (2004)

Tracklist (de la BO en CD ou Digital)

1-Oct 7th, 1944 1.18
2-Meet Hellboy 1.29
3-Main Title 1.06
4-Snow Walkers 2.22
5-Liz Sherman 2.26
6-Fireproof 1.34
7-Rooftop Tango 1.13
8-Wake Up Dead 3.19
9-Evil Doers 2.44
10-Kroenen's Lied 1.57
11-Father's Funeral 2.03
12-Alley Fight 3.11
13-Nazis 2.43
14-Investigating Liz 3.22
15-Abe Sapien 1.28
16-Mechanical Mausoleum 0.41
17-Soul Sucker 3.31
18-Stand By Your Man 2.32
19-Hellboy and Liz 2.00
20-BRPD 2.58

Voir le calendrier des B.O

Autour de cette BO


  Label : VARÈSE SARABANDE

Nos articles sur cette BO

La partition de 'Hellboy' est donc écrite pour grand orchestre avec la panoplie habituelle d'effets électroniques et, chose étonnante, la présence d'un théremin soliste, instrument inventé par le physicien russe Lev Termen en 1919 et très utilisé dans les musiques de films d'horreur/thriller/science-fiction des années 50/60 ('The Day The Earth Stood Still', 'It Came From Outer Space', 'Spellbound', etc.). La musique de 'Hellboy' attire donc d'emblée notre attention avec les leitmotive qui la parcourent, comme au bon vieux temps d'un Miklos Rozsa ou d'un John Williams. On a donc un thème sombre et puissant associé à Hellboy, un thème plus héroïque et majestueux pour Hellboy, un thème plus mélancolique et doux pour le professeur Broom, un 'Love' thème lyrique et rêveur pour la romance entre Hellboy et Liz, sans oublier les motifs plus discrets pour Abe Sapiens, Kroenen et Raspoutine. L'introduction du score, 'Oct. 7th, 1944', annonce une aventure bien sombre, alors que le film commence en 1944, au cours de l'expérience de magie noire des Nazis. Des cors annoncent d'entrée de jeu le thème principal associé à Hellboy tandis que des cordes sombres font monter la tension au cours de cette scène introductive. La rencontre entre Hellboy et le professeur Bloom se fait dans 'Meet Hellboy', où le thème est de nouveau développé sous une variante plus lente et mystérieuse aux bassons, débouchant sur une première allusion au thème héroïque d'Hellboy. Les choeurs interviennent alors pour renforcer le contexte grandiose du film, et c'est finalement le superbe 'Main Title' qui développe pour la première fois dans le film le thème principal dans son intégralité. A noter que le thème est annoncé par des cors/trombones électroniques, bientôt rejoints par de vrais cuivres, une idée intéressante, le thème étant accompagné par un petit ostinato de guitare basse bien trouvé. A l'écoute du 'Main Title', on retrouve toute l'ambiance à la fois noire et 'comics' du film, un thème qui évoque à merveille le côté à la fois démon et héros de Hellboy, bref, le thème idéal pour personnifier ce démon pas comme les autres.

Le 'Love Theme' de 'Liz Sherman' offre sa part de romantisme au film, avec un thème confié à des cordes à la fois mélancoliques et rêveuses et qui évoque les sentiments d'Hellboy pour Liz Sherman. Le côté mélancolique du thème s'explique sans aucun doute par le fait que les deux personnages sont éloignés l'un de l'autre, à cause du pouvoir incontrôlable de Liz qui la rend dangereuse aux yeux de son entourage. Beltrami nous propose une version finale particulièrement puissante de ce thème lors d'un final aux proportions véritablement romantiques. Concernant le thème du professeur Broom, Beltrami nous en propose une version particulièrement puissante dans le poignant 'Father's Funeral', pour la séquence des funérailles du professeur. Confié la plupart du temps à une clarinette, le thème prend une plus grande ampleur tout au long de la scène avec ce côté dramatique et mélodique aisément reconnaissable. Beltrami évoque non seulement ici la souffrance de Hellboy et ses amis mais aussi l'appétit de vengeance du démon qui fera tout pour venger la mort de son père adoptif, ce qui expliquerait peut-être le côté plus puissant du thème vers la fin du morceau. 'Abe Sapien' nous permet à son tour d'entendre le mystérieux motif de 4 notes attaché au personnage d'Abe Sapien, un motif qui se reconnaît avec son utilisation d'électronique et de sonorités cristallines qui rendent le motif particulièrement mystérieux, presque inquiétant (il s'agit pourtant d'un personnage placé du côté du bien). Les sonorités cristallines pourraient ainsi être utilisées pour évoquer le côté médium du personnage.

En dehors de ces quelques éléments mélodiques et thématiques, le reste du score est essentiellement constitué de larges morceaux d'action particulièrement excitants, à commencer par le massif mais trop bref 'Mechanical Mausoleum' (scène dans le mausolée vers la fin du film) qui nous permet de retrouver le Beltrami de l'action avec des orchestrations héritées de scores tels que 'Scream', 'Mimic' ou 'The Faculty'. On y retrouve ainsi les traditionnels cuivres dissonants du compositeur, les cordes stridentes que Beltrami apprécie tant, sans omettre de parler d'un contrepoint de qualité entre les différentes parties instrumentales, preuve du savoir-faire du compositeur. Dans le même ordre d'idée, 'Fireproof' évoque la confrontation entre Hellboy et Sammael dans le métro, morceau qui développe de nouveau cette utilisation de cordes stridentes pour un autre morceau d'action mémorable et particulièrement jouissif. On ressent parfaitement à l'écran toute l'intensité des combats et des affrontements transcendés par une musique d'action de très grande qualité. 'Alley Fight', autre scène d'affrontement entre Hellboy et Sammael (dans la rue, cette fois-ci), nous permet de retrouver l'intensité orchestrale de 'Mechanical Mausoleum' et 'Fireproof' avec une importance accordée aux percussions (à la fois acoustiques et électroniques). On notera ici l'excellente réutilisation du thème d'Hellboy évoquant l'affrontement entre les deux personnages sur fond de cuivres massifs et dissonants.

On ne pourra pas passer non plus à côté de l'excitant 'Nazis' avec ses rythmiques électroniques qui semblent sorties de 'I, Robot', pour la confrontation avec les nazis au début du film - à noter l'utilisation finale des choeurs sur le thème associé à Raspoutine, et repris dans le sombre 'Soul Sucker'. On notera l'utilisation du theremin dans 'Wake Up Dead' et surtout 'Stand By Your Man', où le theremin semble presque résonner comme une voix humaine. Dans le film, la sonorité inimitable de l'instrument est associée au personnage de Raspoutine et renforce le côté maléfique du personnage. 'Stand By Your Man' se conclut finalement sur une brève allusion au thème héroïque de Hellboy que l'on entend surtout pour la victoire finale sur le monstre de Raspoutine, un thème qui partage d'ailleurs quelques similitudes avec le célèbre thème de la force des 'Star Wars' de John Williams (coïncidence ou clin d'oeil volontaire?). On ne pourra juste que regretter le fait que ce thème soit finalement quasi absent de l'enregistrement qui, une fois encore, omet de nombreux très bons morceaux du score, et plus particulièrement ce passage qui contenait l'envolée héroïque du thème associé à la bravoure d'Hellboy. Pour finir, on ne pourra pas non plus passer à côté de l'excellent 'Kroenen's Lied', Beltrami s'étant carrément payé le luxe d'écrire un vrai duo d'opéra en allemand pour le lied qu'écoute Kroenen dans sa planque sur son vieux tourne-disque des années 40. Le lied, chanté par une soprano et un ténor, est en fait basé sur le thème de Kroenen, que l'on entend mieux vers la fin de 'Investigating Liz', et qui renforce le côté à la fois maléfique et mystérieux du personnage, mais avec un côté quelque peu envoûtant et surprenant pour un personnage aussi brutal et inhumain. Décidément, Marco Beltrami n'a pas été en panne d'idée sur ce score, et ce à l'inverse de 'Blade II' où le compositeur avait tendance à simplement recycler des formules déjà bien usées.

Dans un contexte de manque de créativité flagrante, la musique de 'Hellboy' se hisse bien largement au-dessus de la moyenne actuelle, et même si les quelques touches d'originalité du score auraient pu être plus poussées (par exemple, pourquoi le théremin n'est pas plus présent dans le score?), 'Hellboy' n'en demeure pas moins un score de qualité assez inattendu de la part d'un Beltrami qui remonte un peu le niveau après des scores très décevants tels que 'Blade II', 'Terminator 3' ou le récent 'I, Robot'. La musique apporte son lot d'action, de frisson et d'émotion au sympathique blockbuster estival signé Guillermo Del Toro. Ce n'est peut-être pas le nouveau chef-d'oeuvre de Marco Beltrami (on est loin ici des qualités musicales de partitions plus personnelles et moins hollywoodiennes telles que 'I Am Dina'). Le score vaut aussi par la qualité de ses nombreux thèmes. Parfaitement inscrite dans le film, la thématique de 'Hellboy' se développe tout au long du film en donnant une identité musicale forte aux principaux protagonistes du film. Ceci est d'autant plus remarquable que nous sommes pourtant à l'ère des thèmes uniques dans la musique de film hollywoodienne, preuve que l'association Guillermo Del Toro/Marco Beltrami a encore de l'avenir devant elle.

NDLR: il est absolument impératif d'alerter les personnes désireuses d'acheter l'album de Varèse Sarabande que l'enregistrement est parsemé de nombreux 'clics' parasites qui peuvent s'avérer être particulièrement désagréables et lassants à la longue. Il semblerait que ces 'bugs' soient malheureusement présents sur toutes les copies du CD. Varèse Sarabande n'a pas voulu remplacer tous les exemplaires ni même reconnaître l'erreur, un comble quand on sait que la label nous a pourtant habitué à mieux!

Quentin Billard

Autres BO de Marco Beltrami


Marco Beltrami a signé la musique d'autres films de Guillermo Del Toro : Mimic (1997) • Blade 2 (2002) •

Marco Beltrami a également écrit la musique de : Gods of Egypt (2016) • Logan (2017) • Trois enterrements (2005) • I, Robot (2004) • Le Bonhomme de neige (2017) • Scream (1996) • Scream 2 (1997) • Hitman: Agent 47 (2015) • Le Mans 66 (2019) • Dans la brume électrique (2009) • My Soul To Take (2012) • Scream 4 (2011) • Sans un bruit 2 (2020) • Die Hard : belle journée pour mourir (2013) • Snowpiercer / Le Transperceneige (2013) •

Vos avis