Calendrier films & séries Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusPodcasts

Hitman   (2007)

• Xavier Gens • En salle le 26-12-2007

• Musique composée par Geoff Zanelli

Geoff Zanelli, compositeur du studio de Hans Zimmer, Remote Control, accumule tous les clichés habituels des musiques d'action pour un score fonctionnel et générique comme on en entend à la pelle aujourd'hui à Hollywood. La partition de Hitman utilise tout le lot habituel d'effets électroniques modernes, de samples électro et de partie orchestrale conventionnelle.

[© Texte : Cinezik] •

Hitman

Sortie de la BO

Varese Sarabande (20 novembre 2007)

Tracklist (de la BO en CD ou Digital)

1. Ava Maria
2. I Take out the Trash
3. The Belicoff Assassination
4. Roses for Nika
5. Random Complication
6. New Suit
7. Train Station (Bite Your Tongue)
8. Istanbul
9. Table
10. Best Laid Plans
11. Undress Me
12. I Need You to Die
13. My Number Is 47
14. Trust Unto God (Udre's Funeral)
15. Rubber Duckie
16. Righteous Buttkicking
17. Dénouement
18. Ava Maria

Voir le calendrier des B.O

Autour de cette BO

Nos articles sur cette BO

Pour information, Zanelli n'a eu qu'une dizaine de jours pour écrire la musique du film de Xavier Gens, avec le soutien de ses camarades de « classe » (Ryeland Allison et Bobby Tahouri à la musique additionnelle). Autant dire que le résultat final est logiquement proportionnel à la durée de gestation de la musique : décevant ! L'unique surprise vient ici de l'arrangement du célèbre « Ave Maria » de Schubert qui introduit le générique de début avec une certaine émotion. Geoff Zanelli nous propose un remix électro assez efficace du morceau de Schubert, interprété par une voix angélique et fragile. Le morceau accompagne les images du générique de début, suggérant l'enfance corrompue de ces individus que l'on forme pour devenir de parfaites machines à tuer. A noter que le morceau a aussi été utilisé dans la bande-annonce du film.

« I Take Out The Trash » pose ainsi les bases du score de Zanelli avec des cordes sombres, une basse de synthé obsédante et quelques nappes électros mystérieuses, ambiance qui se prolonge dans « The Belicoff Assassination » où le thème principal fait son apparition, un motif entêtant d'une dizaine de notes joué aux cordes. Zanelli nous propose ici un arrangement plus électro/techno à l'aide de chœurs samplés et de quelques touches sonores évoquant les pays de l'est. Les cordes sont constamment présentes, soutenues par des rythmes électroniques suggérant la tension lors de la séquence de l'assassinat de Belicoff. Seule ombre au tableau : on se croirait ici en plein « Bourne Identity » de John Powell ! Zanelli reprend les formules musicales du score de Powell, à tel point que le thème lui-même rappelle celui de la saga « Jason Bourne ». Dès lors, Zanelli pose les bases de sa partition et continue de développer ses atmosphères musicales oscillant entre suspense (« Roses for Nika », « New Suit ») et action (« Random Complication » et l'explosif « Train Station » pour la scène de l'affrontement dans la gare).

L'omniprésence du thème, qui se ballade d'un morceau à un autre, permet d'apporter à la partition de Hitman une cohérence musicale forte, bien qu'on pourra parfois regretter le côté un peu trop répétitif du dit thème - le thème est associé dans le film à l'agent 47, évoquant sa détermination et son côté insaisissable. Un morceau comme « Train Station » nous propose en tout cas une série de développements minutieux autour de ce thème, traversé de rythmes électro/techno et de samples de chœur. Fort heureusement, Zanelli offre une alternative à sa mélodie principale en créant un Love Theme pour le très beau « Istanbul », illustrant la romance tourmentée entre agent 47 et la belle Nika (Olga Kurylenko). Ici aussi, on ressent l'influence flagrante de John Powell dans la mélodie intime de Zanelli, une influence probablement dû aux temp-tracks du film...Le Love Theme demeure assez peu présent tout au long du film, mais permet néanmoins de respirer entre deux morceaux d'action/suspense. A noter l'utilisation de voix féminines sensuelles dans « Undress Me », lors d'une scène dans laquelle Nika tente de séduire l'agent 47 par le langage du corps, mais en vain. On retrouve ensuite le mystérieux motif de trois notes de « I Take Out The Trash » ainsi que le thème principal toujours joué aux cordes. L'action reprend alors le dessus dans l'excitant « I Need You To Die » avec ses rythmes techno survoltés illustrant les exploits de 47, sans oublier le massif « Righteous Buttkicking » où le thème atteint son apogée au cours de l'affrontement final dans la cathédrale. L'accalmie survient enfin grâce à « Denouement » où Geoff Zanelli résume l'essentiel de sa partition en reprenant le motif mystérieux de trois notes et le thème principal de cordes.

La musique de Hitman remplit donc parfaitement le cahier des charges mais demeure incroyablement peu inspirée, et ce de bout en bout. Zanelli applique les recettes du score synthético-orchestral à la règle mais prouve une fois encore à quel point le style action Media-Ventures/Remote Control semble décidément tourner en rond depuis ces cinq dernières années. Le score apporte son lot de tension, d'action et de suspense au film de Xavier Gens mais sans jamais réussir à sortir de son caractère indubitablement fonctionnel - pour ne pas dire simplement alimentaire. Le fait même que la partition ait été écrite dans l'urgence n'arrange rien à l'affaire, bien au contraire. La musique de Hitman souffre d'une pauvreté d'idées musicales assez impressionnante, même si l'on se surprendra à siffloter de temps à autre le thème principal, rabâché ad nauseum tout au long du film. Mais pour une production aussi bateau, on aurait pu s'attendre à bien pire ! Au final, le score de Geoff Zanelli pour Hitman atteint ses objectifs dans le film mais ne laissera aucun souvenir particulier à l'auditeur/spectateur, un score extrêmement fonctionnel à réserver en priorité aux inconditionnels des musiques action de chez MV !

Quentin Billard

Autres BO de Geoff Zanelli


Geoff Zanelli a également écrit la musique de : Blanche Neige, les souliers rouges et les 7 nains (2020) • Paranoiak (2007) • The Intruder (2020) • Black & Blue (2020) • La Ville fantôme (2009) • Outlander, le dernier viking (2008) • The Odd Life of Timothy Green (2014) • Into the West (2005) • Louder Than Words (2014) • Charlie Mortdecai (2015) • Le roi Scorpion 4: la quête du pouvoir (2016) • Les Cerveaux (2016) • Pirates des Caraïbes: la vengeance de Salazar (2017) • Jean-Christophe & Winnie (2018) • Maléfique: Le pouvoir du mal (2019) •

Vos avis