Calendrier films & séries Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusPodcasts

I, Robot   (2004)

• Alex Proyas •

• Musique composée par Marco Beltrami

I, Robot n'a vraiment rien d'un chef-d'oeuvre et malgré sa tenue correcte dans le film d'Alex Proyas, on ne peut qu'être déçu par son côté extrêmement fonctionnel et le manque total d'originalité et d'ambition sur ce score.

[© Texte : Cinezik] • 0884463124172

I, Robot

Sortie de la BO

Varèse Sarabande (2004)

Tracklist (de la BO en CD ou Digital)

1-Main Titles 1.31
2-Gangs of Chicago 3.13
3-I, Robot Theme 3.15
4-New Arrivals 1.06
5-Tunnel Chase 3.10
6-Sonny's Interrogation 1.27
7-Spooner's Spills 4.21
8-Chicago 2035 1.37
9-Purse Snatcher 1.00
10-Need Some Nanites 2.53
11-1001 Robots 4.16
12-Dead Robot Walking 5.09
13-Man on the Inside 2.25
14-Spiderbots 4.19
15-Round Up 4.24

Editeur: Varèse Sarabande VSD-6591

© 2004 Twentieth Century Fox Film Corp.

Voir le calendrier des B.O

Autour de cette BO

Nos articles sur cette BO

Décidément, Hollywood est à l'ère des renvois de compositeur puisque après le scandale du rejet de la sublime partition de Gabriel Yared sur 'Troy', c'est au tour de Trevor Jones de se voir éclipser de 'I, Robot' alors qu'Alex Proyas l'avait contacté à l'origine pour écrire la musique de son nouveau film après une collaboration très réussie sur 'Dark City'. C'est Marco Beltrami qui a été engagé pour succéder à Jones et écrire un nouveau score en un temps record. 17 jours, c'est le délai qu'a eu le compositeur pour écrire sa musique. Evidemment, c'est très peu, et comme on pourrait s'en douter, la musique ne va certainement pas respirer l'inspiration ni même le génie créatif. Hélas, nos soupçons se concrétisent puisque le score de 'I, Robot' déçoit effectivement par son côté fade, son manque de relief, d'idées originales, d'inspiration. Le score est écrit pour un gros orchestre (le Hollywood Studio Orchestra) avec la pléiade d'effets électroniques habituels et une grande chorale (étrangement sous-utilisée tout au long de la partition de Beltrami). D'un point de vue thématique, on pourra se contenter de deux principaux thèmes, le thème principal, plutôt sombre et vaguement mélancolique, et un motif plus menaçant associé aux robots fous. Dès le sombre 'Main Titles', Beltrami nous plonge d'emblée dans une musique atmosphère plutôt lente et monotone, mais qui a au moins le mérite de signaler d'entrée que l'on va assister à un spectacle sombre et agité. La musique s'agite un peu plus dans 'Gangs of Chicago' où Beltrami utilise l'orchestre avec des rythmiques électroniques aux sonorités métalliques (pour évoquer les robots) avant de s'engager dans son premier gros morceau d'action où l'on retrouve le style et les orchestrations habituelles du compositeur (cordes stridentes, bloc massifs de trompettes dissonantes, etc.) pour une scène de méfait robotique. Le motif associé aux robots commence à apparaître progressivement jusqu'à prendre des proportions plus impressionnantes et menaçantes dans la dernière partie de ce premier bon morceau d'action typique de Beltrami, très inspiré ici du style de 'Terminator 3'.

Le thème principal, présent dans 'I, Robot Theme', est constitué d'une première phrase plutôt sombre et mystérieuse, confiée à une sorte de violon électrique qui sera bientôt rejoint par les choeurs, tandis que la seconde partie du thème, plus dramatique, fait intervenir un très beau mélange cordes/choeur pour illustrer la facette plus humaine du film. On regrettera le côté finalement très quelconque et peu inspiré de ce thème, mais devant le peu de temps qu'a eu le compositeur pour écrire sa musique, c'est tout à fait compréhensible. Reste que le thème principal accompagne à merveille le film et son ambiance sombre. Beltrami suggère la tension dans 'New Arrivals' (arrivée des robots MS-5) tandis que l'action explose dans l'excitant 'Tunnel Chase' pour la fameuse poursuite en voiture dans le tunnel. On retrouve ici le style de 'Gangs of Chicago' avec ce mélange de cordes stridentes, de percussions électroniques/acoustiques massives et de cuivres dissonants. Toujours dans la lignée de 'Terminator 3', 'Tunnel Chase' apporte une bonne dose d'action et de tension à cette séquence massive même si l'on regrettera une fois encore le côté guère original de la musique (urgence des délais, temp-tracks, etc.). On regrettera par la suite le côté ennuyeux de la plupart des morceaux atmosphériques accompagnant pourtant certaines scènes-clé du film comme l'interrogation de Sonny (piste 6), le trop long 'Dead Robot Walking' ou l'ennuyeux 'Spooner Spills'.

La musique de 'I, Robot' évolue ainsi tout au long du film sans surprise, entre action, tension et musique atmosphérique pure et dure. Finalement, le compositeur se montre plus inspiré dans ses morceaux d'action comme la poursuite dans le hangar aux 1000 robots dans '1001 Robots' et ses percussions massives, sans oublier l'excitant 'Spiderbots' pour la confrontation finale, dans la veine de 'Tunnel Chase' ou 'Gangs of Chicago', la conclusion venant spontanément d'elle-même dans 'Round Up' avec sa chorale grandiose et son climat apaisé un peu rétro, typique d'une belle fin d'aventure. On notera d'ailleurs ici la majorisation du thème principal qui, de son aspect sombre et mineur, devient ici plus positif et majeur avant de déboucher sur une coda puissante pour le plan final de tous les robots réunis près du pont. Vous l'aurez compris, le nouveau score de Marco Beltrami pour 'I, Robot' n'a vraiment rien d'un chef-d'oeuvre et malgré sa tenue correcte dans le film d'Alex Proyas, on ne peut qu'être déçu par son côté extrêmement fonctionnel et le manque total d'originalité et d'ambition sur ce score. Le problème reste toujours le même: tant que les producteurs hollywoodiens n'auront pas plus d'égard au sujet des compositeurs et cesseront de les virer incessamment et de les traiter comme de la merde, peut-être que tous ces nouveaux compositeurs pourront écrire enfin des partitions plus recherchées et affinées. Mais cette époque n'est malheureusement pas encore arrivée!

Quentin Billard

Autres BO de Marco Beltrami


Marco Beltrami a signé la musique d'autres films de Alex Proyas : Prédictions (2009) • Gods of Egypt (2016) •

Marco Beltrami a également écrit la musique de : Logan (2017) • Trois enterrements (2005) • Hellboy (2004) • I am Dina (2002) • Le Bonhomme de neige (2017) • Scream (1996) • Scream 2 (1997) • Terminator 3 : Rise of The Machines (2003) • Underworld Evolution (2006) • La Malédiction (2006) • The Invisible (2007) • Die Hard 4 - Retour en Enfer (2007) • Hitman: Agent 47 (2015) • Blade 2 (2002) • 3h10 pour Yuma (2008) •

Vos avis