Calendrier des films Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusCannes 2019

EN

VOIR

PLUS

Invasion  (2007)

Varèse Sarabande (US: 14 août 2007;
FR : 15 octobre 2007) | Original Score [musique originale]


 

John Ottman compose pour ce film d'Oliver Hirschbiegel (La Chute) avec Nicole Kidman et Daniel Craig (qu'on retrouvera en décembre 2007 dans The Golden Compass). Il s'agit du remake du film culte de Don Siegel L'Invasion des profanateurs de sépultures (1956).

[© Texte : Cinezik] •

Invasion

Tracklist (de la BO en CD ou Digital)

1. Life Goes On / Dance of the Cells (3:46)
2. Escape with Ollie / Basement (3:30)
3. All Aboard (2:15)
4. Mid-Transformation (3:49)
5. Subway / Blending In (4:04)
6. Census Taker / Search on a Whim (2:32)
7. Carol and Ben Plot (3:36)
8. Warning Wendy / Taster’s Choice (1:45)
9. Hit and Sit / Dropping off Ollie (2:04)
10. Under the Microscope / Call for Help (1:50)
11. Trick or Treat / Bad Boy (1:51)
12. Family Bliss / It’s a Pickle (2:33)
13. Carol’s Wild Ride (3:24)
14. I Need You / I Already Slept (2:40)
15. Falling Asleep / We Touched It (3:49)
16. Wake Up! / A Better World? (3:31)
17. Final Escape (1:57)

Nos articles sur cette BO

Le compositeur attitré de Bryan Singer (Usual Suspects, X-Men 2) trouve ici un nouveau réalisateur pour se renouveller, à défaut de s'atteler à un nouveau genre (il a déjà abordé le thriller d'anticipation et le film d'horreur avec Urban Legends 2 - qu'il a lui-même réalisé - ou encore Trapped, Gothika, House of Wax). Il use ici de sonorités synthétiques discrètes qui enveloppent l'auditeur dans une ambiance inquiétante, évoquant les entités extra-terrestres avec des sons étranges, expérimentant à l'occasion avec l'orchestre comme avec l'électronique (à l'instar de Bernard Herrmann en son temps sur l'excellent Le Jour où la Terre s'arrêta).

Les passages d'action en revanche sont dans l'ensemble plus conventionnels, Ottman étant rarement très inspiré dans ce genre, délivrant de la musique au mètre en faisant grincer les cordes et rythmer les percussions comme on peut l'entendre ailleurs. Une seule exception : le dantesque morceau d'action "Carol’s Wild Ride" et ses percussions dignes de Goldsmith, qui semble par ailleurs avoir beaucoup inspiré Ottman pour les sonorités électroniques de ce score.

Cette musique est donc davantage intéressante dans son traitement de l'alliance orchestre/synthés, même si le style parfois si reconnaissable de John Ottman s'y perd un peu (lorsqu'il fait du thriller/horreur, sa musique perd beaucoup en personnalité - ce film ne déroge pas à la règle). Un score respectable et efficace qui ose certaines choses et contient de belles références (on pense notamment aux fimls d'anticipation des années 50 et 70), mais ne transcende pas le genre ni le style du compositeur.

Sylvain Rivaud

Autres BO du compositeur

Vos avis