Calendrier films & séries Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusPodcasts

Le Dernier château   (2002)

The Last Castle • Film de Rod Lurie •

• Musique composée par Jerry Goldsmith

Rod Lurie a fait appel à Jerry Goldsmith pour ce film sur lequel le maestro a livré une composition honnête, un score qui ne restera malheureusement pas gravé dans les mémoires. Il faut néanmoins signaler en premier lieu une chose importante à propos de ce score: le thème principal (très utilisé tout au long du film) a en fait été composé après les attentats du 11 Septembre 2001 à New-York.

[© Texte : Cinezik] •

Le Dernier château

Sortie de la BO

Intrada Special Collection (26 octobre 2020)

Tracklist (de la BO en CD ou Digital)

CD1
1. The Castle 1:39
2. Irwin Arrives 2:12
3. The Cell Block 1:00
4. My Turn 1:02
5. Rain 2:02
6. The Rock Pile 4:58
7. My Mission (Original) 1:41
8. No Wall 0:53
9. The Dog Tags 1:03
10. Let's Go Ladies 2:36
11. The Salute 1:08
12. Winter's Report 0:42
13. Full Alert 2:51
14. Fading Away 1:16
15. Military Justice 2:18
16. The Count Down/Hold Them 4:07
17. Taking Command 3:37
18. Battle For The Castle 6:22
19. Fall In 2:38
20. The Flag (Revised No. 2) 7:00
21. September 11, 2001 (Theme From The Last Castle) 2:41
22. The Cell Block (Alternate) 1:00
23. My Mission (Alternate) 1:43
24. The Count Down/Hold Them (Early Take) 4:06
25. The Flag (Original) 6:55
26. The Flag (Revised No. 1) 5:48
 

CD2
1. Symphony No. 40 In G Minor, K. 550 (Movement II, Andante) Wolfgang Amadeus Mozart 1:00
2. Piano Sonata In C Major, K. 545 (Movement II, Andante) Wolfgang Amadeus Mozart 2:36
3. Piano Sonata In B-Flat Major, K. 570 Movement III, Allegretto Wolfgang Amadeus Mozart 0:49
4. Goldberg Variations, BWV 988, Variation 3 Johann Sebastian Bach 3:42
5. Goldberg Variations, BWV 988, Variation 7 (Long) Johann Sebastian Bach 2:41
6. Goldberg Variations, BWV 988, Variation 7 (Short) Johann Sebastian Bach 1:07
7. Concerto For Oboe, Violin,Cello And Orchestra In D Major (Antonio Salieri) (Movement 1) 9:14
8. The Castle 1:32
9. Irwin Arrives 2:11
10. The Rock Pile 4:58
11. Get Behind The Mule John Hammond 5:51
12. Let's Go Ladies 3:35
13. Full Alert 2:51
14. Military Justice 3:17
15. The Count Down 2:19
16. Hold Them 1:48
17. Taking Command 3:31
18. The Flag 5:49
19. September 11, 2001 Theme From The Last Castle 2:40
20. Chiseled In Stone Dead Hall 3:45

Voir le calendrier des B.O

Autour de cette BO

Nos articles sur cette BO

Goldsmith en avait fait une pièce pour orchestre composé à la mémoire des victimes de ces attentats et alors que la post-production du film touchait à sa fin, Goldsmith décida de réadapter ce thème et d'en faire le thème principal de son score pour 'The Last Castle'. Ainsi, le thème du 'château' est aussi celui en mémoire aux victimes des attentats du 11 Septembre. Certains ont critiqués "l'opportunisme" de Goldsmith (souvent à tort et à travers) mais d'autre y ont vu la marque du maître qui nous livre ici un nouveau grand thème qui, à défaut d'être particulièrement génial, rend un bien bel hommage aux victimes du 11 Septembre. Mais il ne faut pas oublier que ce thème est avant tout utilisé dans le film où il représente le général déchu qui, après avoir vécu tant d'années passé sur les champs de bataille, se retrouve enfermé dans une prison sans ses grades qu'il a gagné durement au combat. Si l'on poussait la comparaison plus loin, on pourrait dire que le thème représente donc une double 'chute', celle du général Irwin et celle des tours du World Trade Center (ne voyez ici aucun jeu de mots douteux). Le thème sera très présent tout au long du film comme une véritable balise nous rappelant constamment quel est l'enjeu de l'histoire du film.

Le film s'ouvre donc comme prévu ('The Castle') au son de ce thème patriotique, solennel et dramatique à la fois confié à la trompette de Malcolm McNab sur un fond plus sombre et quelques cordes plus froides et résignées. L'arrivée d'Irwin à la prison ('Irwin Arrives') est illustré avec un bref passage rythmique où l'on retrouve les sempiternels sons de synthé du compositeur (très proche ici du style plus sombre/action de 'US Marshals' ou de 'Executive Decision') avec l'orchestre et la trompette soliste. Rien de bien accrocheur pour l'instant mais un début plus qu'honnête qui nous plonge déjà dans le côté dramatique et patriotique du film. 'The Rock Pile' illustre la scène du mur de pierre lors de la punition d'Irwin infligé par Winter qui veut en faire une punition exemplaire. On retrouve par moment ici des harmonies ressemblantes à 'First Blood' ou d'autres scores de ce genre, Goldsmith gardant toujours en tête son thème principal qu'il utilisera tout au long du film avec une multitude de développements (dommage cependant que le thème soit un peu trop utilisé de manière quasi systématique dans le film). 'Let's Go Ladies' est un autre passage avec les sons de synthé action typiques du compositeur pour évoquer le début des troubles qui commencent à apparaître dans la prison. A noter un 'Full Alert' typique du style action de Goldsmith (on pense à 'US Marshals' ici) et un 'Military Justice' alors qu'Irwin commence à contester la politique de Winter (on retrouve quelques développements du thème principal confié aux cors ici).

'Hold Them' évoque le début des hostilités et de la prise de contrôle du 'château' par Irwin et les prisonniers. On retrouve ici quelques cuivres action plus dans le style de 'Air Force One' (c'est assez flagrant), Goldsmith arrivant à faire monter la tension dans ces scènes avec une maestria toujours aussi épatante (à défaut d'être une musique originale). L'action atteindra alors son paroxysme dans le superbe 'Taking Command', longue séquence d'action pour la prise de contrôle de la prison organisé selon une stratégie minutieuse. On retrouve une fois encore le grand Goldsmith de la musique d'action avec un passage qui sonne de manière assez intense dans cette séquence. Finalement, l'histoire se conclura sur un 'The Flag' assez sombre pour l'ultime affrontement avec Winter qui est bien décidé à ne pas laisser Irwin lui marcher sur les pieds (séquence du drapeau). A noter ici les cordes dissonantes et tendues pour faire monter la tension dans cette confrontation Irwin/Winter. Le film finira sur une reprise très patriotique du thème principal, symbole de ce général déchu qui livrera son dernier combat au sein de ce château et offrira un beau message d'espoir pour le peuple (le drapeau est hissé à l'endroit, cela signifie que quelque part, la nation sera prête à se relever - difficile de ne pas faire le rapprochement avec le 11 Septembre même si le film a été fait un peu avant ces événements tragiques). Goldsmith nous réserve une très belle reprise intégrale de son thème dans la piste 12 de l'album, de nouveau confié à la trompette avec l'orchestre.

Pour un thème écrit à la mémoire des victimes du 11 Septembre, le thème de 'The Last Castle' n'est certainement pas le thème profond et inoubliable auquel on était en droit de s'attendre. Au lieu de voir cela sur le plan humain, Goldsmith a préféré cerner le côté plus patriotique de ce triste événement symbole de la connerie humaine (d'où le côté solennel du thème et l'utilisation de la trompette) plus en adéquation avec le film de Rod Lurie. Cependant, on pourra critiquer le fait que l'événement ait été vu par Goldsmith sous le côté patriotique avant le côté humain; en gros, et sans vouloir être méchant (car personnellement, cette tragédie m'a beaucoup touché), cela reviendrait à dire que ce ne sont pas de gens qui sont morts lors du 11 Septembre, juste une nation qui a été blessée dans sa fierté. C'est typique de l'esprit américain qui risquera une fois encore d'en agacer plus d'un et de provoquer moults débats acharnés sur le sujet (il faut replacer ce thème dans son contexte pour bien le comprendre et ressentir toute l'émotion qui s'en dégage). Sans vouloir rentrer dans ce genre de discussion, nous pourrons simplement considérer que le thème principal de 'The Last Castle' est très beau en soi, même si l'on était quand même en droit de s'attendre à quelque chose d'un peu plus profond, d'un peu plus poignant. Quand à savoir si Goldsmith s'est montré opportuniste avec ce film, c'est une autre histoire. 'The Last Castle' n'est pas le nouveau chef-d'oeuvre du maître mais un bien bel effort couronné par un thème principal assez obsédant à défaut d'être inoubliable (à l'instar même de tout le score de Goldsmith). Pour finir, nous citerons ces quelques lignes passionnées du réalisateur reprises du livret de l'album, un Rod Lurie qui a visiblement été profondément touché par le thème de Goldsmith:

"24 notes, toutes en Do mineur - 24 notes qui n'ont cessées de me hanter depuis - 24 notes qui m'ont fait pleurer - 24 notes en hommage aux soldats, aux marins, aux américains - 24 notes qui, je pense, aideront à sacrer Jerry Goldsmith comme le plus grand maître de notre temps."

Quentin Billard

Autres BO de Jerry Goldsmith


Jerry Goldsmith a également écrit la musique de : Rio Lobo (1970) • La Planète des Singes (1968) • Total Recall (1990) • Star Trek : Le Film (1979) • Escape from the planet of the Apes (1971) • Basic Instinct (1992) • Chinatown (1974) • La Malédiction (1976) • Alien, le huitième passager (1979) • Gremlins (1984) • Gremlins 2: La nouvelle génération (1990) • Patton (1970) • Le Lion et le Vent (1975) • Le Treizième Guerrier (1999) • Brisby et le Secret de NIMH (1982) •

Vos avis