Calendrier des films Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusCannes 2019

EN

VOIR

PLUS

Jeux de dupes (Leatherheads)  (2008)

Varèse Sarabande (US : 25 mars 2008,
FR : 28 avril 2008) | Original Score [musique originale]



Randy Newman collabore pour la première fois avec George Clooney, dont c'est ici le troisième film en tant que réalisateur.

[© Texte : Cinezik] •

Jeux de dupes (Leatherheads)

Tracklist (de la BO en CD ou Digital)

1. The Princeton Tiger (1:31)
2. Good Old Princeton: The College Game (2:24)
3. The Professional Game (3:58)
4. The Pros Go to College (1:23)
5. Help From High School (Gonged) (:56)
6. Dodge (2:40)
7. Lexi (1:57)
8. Ich Gebe Auf (2:10)
9. Carter Is Blue (3:21)
10. How One Longs for Princeton (1:26)
11. Ah, Love (2:47)
12. The Man I Love Performed by Ledisi (4:02)
13. Pool Party (2:37)
14. Dan Higgins (1:01)
15. Trouble (1:44)
16. Up Close and Personal (1:54)
17. The Ambiguity of Victory (3:39)
18. Sgt. York (1:00)
19. Into the Sunset (1:21)
20. Reprise for Tiffany (2:11)

Nos articles sur cette BO

Randy Newman compose comme à son habitude un savoureux score jazzy, tendance big band / New Orlean (trompette, tuba, clarinette), plein de malice et de bonne humeur, donnant un ton décalé et comique au film, tout en le situant dans le contexte des années 30, (avec parfois une chanteuse, comme Ledisi dans "The Man I Love").

Vers la fin du disque, Newman convoque un orchestre plus traditionnel ("The Ambiguity of Victory"), ou un piano mélancolique ("Reprise for Tiffany") donnant une touche d'émotion et de simplicité à cette musique de film conventionnelle mais qui participe beaucoup au ton du film, un peu comme la musique du même Randy Newman pour Monsters & Cie (Pixar).

Sylvain Rivaud

Randy Newman reprend ouvertement le style de Duke Ellington dans les années 20 lorqu'il se produisait dans le célèbre Cotton Club, style qui a pu d'ailleurs interesser Coppola qui en a fait un film. Cette clarinette associée à l'orchestre est dans la droite lignée de cette source d'inspiration même si la deuxième partie du morceau "The Ambiguity of Victory" est davantage inspirée par Alan Sivestri dont on reconnait directement les annotations à la "Retour vers le futur". Signalons enfin concernant le film, que Randy Newman y joue le rôle d'un pianiste dans une séquence de baston dans un bar. Il achève son apparition en éclatant lui aussi une carafe sur la tête d'un personnage.

Benoit Basirico

 

Autres BO du compositeur

Vos avis