// Maintenant ou jamais (2014) - la BO • Musique de Laurent Perez Del Mar • Soundtrack • :: Cinezik.fr

Maintenant ou jamais   (2014)

• Serge Frydman • • Au cinéma le 03-09-2014   •

Quand on est une mère de famille, en principe, on ne braque pas les banques. Mais par les temps qui courent, ça peut être une solution pour assurer l\'avenir de son foyer, et ne pas renoncer à ses rêves. Même si jouer les voleuses peut vite devenir dangereux, et les mauvaises rencontres se transformer en histoire d\'amour...



• Musique originale composée par Laurent Perez Del Mar

• Creaminal (supervision musicale)

Le compositeur Laurent Perez Del Mar collabore pour la première fois avec le réalisateur français Serge Frydman, qui avait fait appel à Colin Towns sur son premier film "Mon ange" (2004).

[© Texte : Cinezik] •

Maintenant ou jamais

Sortie de la BO

Original Score [musique originale] • Nord-Ouest Films (1er septembre 2014) - En digital




Tracklist (de la BO en CD ou Digital)

1. Le départ à l'école (1:53)
2. Les enfants dorment (1:44)
3. Le miroir (1:49)
4. La chasse à l'homme (2:43)
5. Le braquage (5:37)
6. L'hippodrome (1:52)
7. La chambre d'hôtel (1:58)
8. Le ticket gagnant (1:32)
9. La photo dans le métro (0:51)
10. L'hôtel de nuit (2:10)
11. Le banc (2:13)
12. L'anniversaire (1:33)
13. Charlie (0:58)
14. Recherches nocturnes (1:51)
15. La planque du jour (2:54)
16. Le crédit municipal (1:37)
17. Juliette marche dans la rue (0:43)
18. Le tribunal (2:14)
19. La banque (1:09)
20. Dans la tête de Juliette (1:36)
21. Le lit (2:01)
22. Charlie (Version alternative) (1:02)
23. Ora o mai più (Pour Juliette) (1:57)

Voir le calendrier des B.O

Autour de cette BO

Propos du réalisateur 

La musique guérissant paraît-il le manque d'inspiration j'aime bien en écouter en écrivant, et Juliette étant professeur de piano, j'ai eu droit à Brahms, Bach ou Anton Dvorak, qu'on entend dans le film. L'histoire de Juliette demandait une musique romanesque, assumée, qui puisse se tendre, et s'accélérer, à mesure que le danger devenait bien réel, et que le désir entre Juliette et Manu les rapprochait l'un de l'autre. Il s'agissait d'accompagner les battements de cœur de Juliette, son souffle court, et le saxophone, doucement égrené comme le souffle d'une clarinette, enveloppe ses doutes, ses peurs, et sa solitude. Dans la dernière partie du film, où l'histoire va plus vite que Juliette, dépassée par les événements qu'elle a elle-même initiés, sans marche arrière possible, il s'agissait, à l'image de sa peur, de ralentir le rythme de la musique sans freiner celui du film, et Laurent Perez del Mar a réussi, comme partout ailleurs dans l'histoire, à insuffler ce romanesque tendu à travers sa musique ; la musique d'un destin en marche.

Serge Frydman 

Le Film

Réalisé par Serge Frydman

Sortie au cinéma: 03-09-2014 (France) -

Quand on est une mère de famille, en principe, on ne braque pas les banques. Mais par les temps qui courent, ça peut être une solution pour assurer l\'avenir de son foyer, et ne pas renoncer à ses rêves. Même si jouer les voleuses peut vite devenir dangereux, et les mauvaises rencontres se transformer en histoire d\'amour...

Avec Leïla Bekhti, Nicolas Duvauchelle, Arthur Dupont
Genre: Drame
Nationalité: Français

Calendrier des Films & Séries

Laurent Perez Del Mar


Laurent Perez Del Mar a également écrit la musique de : La Tortue rouge (Michael Dudok de Wit, 2016) • Garder ton nom (Vincent Duquesne, 2022) • My Son (Christian Carion, 2021) • Selfie (Tristan Aurouet, Thomas Bidegain, Marc Fitoussi, Cyril Gelblat, Vianney Lebasque, 2020) • Les Éblouis (Sarah Suco, 2019) • Sortie de route (Jonathan Hazan, 2011) • Zarafa (Rémi Bezançon , Jean-Christophe Lie, 2012) • Désordres (Etienne Faure, 2013) • La Confrérie des larmes (Jean-Baptiste Andrea, 2013) • Loulou, l'incroyable secret (Grégoire Solotareff et Eric Omond, 2013) • Pourquoi j’ai pas mangé mon père (Jamel Debbouze, 2015) • Tout pour être heureux (Cyril Gelblat, 2016) • Carole Matthieu (Louis-Julien Petit, 2016) • Dalida (Lisa Azuelos, 2017) • Mon garçon (Christian Carion, 2017) •



Vos avis