Calendrier des films Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusCannes 2019

EN

VOIR

PLUS

Les Misérables  (1998)

Hollywood Records (21 avril 1998) - :49:16 | Original Score [musique originale]


 

Le score de Basil Poledouris, composé un an après son très acclamé Starship Troopers pour le film de Verhoeven, est un vrai trésor : lyrisme, épique, romantique, sombre et enlevant, rien n'y manque. Les Misérables de Poledouris est la retranscription musicale quasi-parfaite de l'oeuvre de Hugo.



[© Texte : Cinezik] •
Les Misérables

Tracklist (de la BO en CD ou Digital)

1. Valjean's Journey (6:10)
2. Vigau (19:02)
3. Paris (12:49)
4. The Barricades (11:15)

Nos articles sur cette BO

Cette version assez critiquée réalisée par Bille August n'apporte rien de bien nouveau au chef d'oeuvre de Victor Hugo et se permet en plus de faire l'impasse sur quelques parties du roman. Qu'à cela ne tienne ! Liam Neeson est un excellent acteur, ce n'est plus à démontrer. Il est très convaincant dans son rôle de Jean Valjean. Geoffrey Rush est lui aussi très bon dans son rôle du flic Javert. Evidemment, pour beaucoup, la seule véritable adaptation réussie des Misérables reste la version française avec Jean Gabin dans le rôle de Valjean...

Le score de Basil Poledouris, composé un an après son très acclamé Starship Troopers pour le film de Verhoeven, est un vrai trésor : lyrisme, épique, romantique, sombre et enlevant, rien n'y manque. Les Misérables de Poledouris est la retranscription musicale quasi-parfaite de l'oeuvre de Hugo. Annoncé dès le 'Main Title', le thème principal, à l'orchestre, repris tout au long du film, est d'une grande beauté. On y retrouve toute la beauté de l'histoire : la pauvreté d'un homme qui va se battre toute sa vie pour devenir quelqu'un de respectable et qui va lutter pour chercher en fait la paix dans sa vie, un amour détruit par la maladie... La plupart du temps énoncé aux cordes, Poledouris n'hésite pas à le faire intervenir pour les moments les plus dramatiques, le passage le plus touchant restant celui de la mort de Fantine (Uma Thurman), là où le thème est le plus poignant dans son apparition.

Avec Les Misérables, on retrouve le Poledouris lyrique de Conan The Barbarian. Sa musique convient parfaitement au sujet. Point de synthés percutants ici. Poledouris fait dans la finesse et dans un exercice de style réussi, sa musique restant toujours très romantique, dans le sens 19ème siècle, faisant tout le temps intervenir chaque parties de l'orchestre dans les bons moments: cordes pour la romance de Cosette, clarinette ou harpe pour les moments intimes avec Valjean et Fantine, cuivres pour les moments plus sombres, dont les apparitions de Javert, car Poledouris n'oublie pas non plus Javert, qu'il représente à travers un motif sombre de trois notes, évoquant la menace toujours présente autour de Valjean et de ses amis.

La musique passe alors très vite du romantisme à des moments plus sombres, ceux où Valjean doit faire face à Javert ou lorsque Fantine est en train de mourir. Finalement, c'est un Poledouris épique auquel on a droit pour la dernière partie du film, celle du combat sur les barricades, musique évoquant le combat déséspérée pour la lutte contre la liberté. La musique prend vraiment des tournures quasi-grandiose dans le film, notamment pour la scène du tribunal, là où Valjean apprend à tout le monde sa véritable identité. En fait, un second thème principal, un peu plus présent, évoque les aspects les plus dramatiques du film. Il prend une tournure poignante lorsque Valjean se décide à aller sur les barricades pour venir récupérer Marius et le ramener à Cosette qui l'aime.

Poledouris finit en beauté avec le très sombre suicide de Javert et le final du film. Avec ce passage, on ressent toute l'amertume et l'envie d'en finir avec la vie d'un homme qui s'est juré de ne jamais enfreindre une seule loi toute sa vie. Alors que Valjean comprend qu'il est enfin libre, qu'il a enfin réussi à trouver la paix dans sa vie, Poledouris rappelle rapidement le thème dramatique et conclut le film de manière grandiose, sur le plan où l'on voit marcher Valjean le long de la Seine, heureux, le visage illuminé par la joie d'avoir enfin pu trouver la liberté.

Un petit reproche à faire à propos du CD : les pièces sont empilées sur quatre longues suites faisant pour certaines plus de 15 minutes, ce qui rend l'écoute assez difficile. Absurde !

En écoutant le magnifique score de Basil Poledouris pour Les Misérables, on ressent toute la grandeur du roman de Victor Hugo, toute sa beauté à la fois lyrique et narrative. Pour ceux qui ne connaissent Poledouris que par ses scores pour les films action de Verhoeven ou des musiques comme The Hunt For The Red October, un conseil : prenez le temps de découvrir l'une des plus belles musiques qu'ait composé Poledouris depuis fort longtemps ! Magnifique !

Quentin Billard

Autres BO du compositeur

Vos avis