Calendrier des films Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusCannes 2019

EN

VOIR

PLUS

L'Oeil du mal  (2008)

Varèse Sarabande (30 septembre 2008) - 1:16:59 | Import


 

Brian Tyler signe le score de thriller d'action avec une musique efficace et trépidante, comme le film.



[© Texte : Cinezik] •
L'Oeil du mal

Tracklist (de la BO en CD ou Digital)

1. Eagle Eye (4:36)
2. Eagle Eye Main Title (3:54)
3. Final Manipulations (4:26)
4. Escape (4:16)
5. Honor (2:58)
6. Chutes (2:43)
7. Ladders (3:41)
8. Ariia (4:57)
9. Dead End Clues (2:37)
10. Loss Of A Twin (1:53)
11. Clutch Then Shift (6:24)
12. Picking Up The Trail (2:46)
13. The 36th Floor (1:59)
14. The Case (3:10)
15. Copyboy (1:53)
16. Special Delivery (2:54)
17. Hidden Message (2:41)
18. Further Instructions (1:52)
19. Injection (2:06)
20. Operation Guillotine (6:20)
21. Potus 111 (6:33)
22. Eagle Eye End Title (2:30)

Nos articles sur cette BO

Brian Tyler retrouve ici une occasion en or de briller dans le domaine de l'action pure, genre qu'il maîtrise déjà depuis plusieurs années (Fast & Furious) mais qui lui réussit particulièrement en 2008 (Alien vs. Predator Requiem, John Rambo, Bangkok Dangerous) en parallèle d'une grande expérience dans le thriller (Frailty, Godsend, Darkness Falls, The Final Cut). Ce film d'action au scénario hautement parano (qui rappelle par moments Ennemis d'Etat de Tony Scott ou Minority Report de Steven Spielberg - ici producteur exécutif), permet à Brian Tyler de s'en donner à coeur joie sur les scènes d'action du film, particulièrement spectaculaires. Si une grande partie de la partition joue la carte du suspense un peu cheap et ennuyeux, Tyler délivre en effet quelques morceaux musclés de très haut niveau, dans l'esprit de ceux composés par John Powell pour la désormais célèbre trilogie Bourne. Ainsi, le tonitruand "Clutch Then Shift" (entre autres) figure simplement parmi les plus impressionnants morceaux d'action entendus en 2008 au cinéma, avec des rythmes fous et des cuivres gueulants absoluments jouissifs. L'ami Tyler avait déjà prit plaisir à nous en mettre plein les oreilles en début d'année avec Alien vs. Predator Requiem (un score qui s'apprécie volume à fond - sur CD uniquement, inutile de subir le film pour l'écouter !) et avec peu après avec John Rambo, Eagle Eye s'impose donc comme une confirmation que le bonhomme en a dans le ventre. Brian Tyler dans le domaine de l'action reste donc un faiseur qui innove peu (au contraire de son grand score pour Bug de Friedkin) et qui semble faire du remplissage entre les moments de voltige, mais quel professionnel dès que ça bouge ! On en redemande !

Sylvain Rivaud

Autres BO du compositeur

Vos avis