Calendrier des films Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusCannes 2019

EN

VOIR

PLUS

Sin City  (2005)

Varese Sarabande (4 avril 2005) - 00:55:57 | Original Score [musique originale]


 

Le résultat est saisissant ! Mélangeant plusieurs genres (le jazz, le blues, le rock, l'orchestral torturé et expérimental), les trois compositeurs ont accouchés d'une musique atypique, particulièrement adaptée à la vision noire et débauchée de SIN CITY, qui n'est pas sans rappeler le Chicago de la prohibition.



[© Texte : Cinezik] • 0884463124318
Sin City

Tracklist (de la BO en CD ou Digital)

1. Sin City (1:12)
Robert Rodriguez
2. One Hour To Go (2:12)
Robert Rodriguez
3. Goldie's Dead (2:16)
Graeme Revell
4. Marv (2:10)
Graeme Revell/Robert Rodriguez
5. Bury The Hatchet (2:40)
Graeme Revell
6. Old Town Girls (0:45)
Graeme Revell/Robert Rodriguez
7. The Hard Goodbye (4:32)
Graeme Revell
8. Cardinal Sin (2:15)
Graeme Revell/Robert Rodriguez
9. Her Name Is Goldie (1:01)
Graeme Revell
10. Dwight (2:11)
John Debney
11. Old Town (3:16)
John Debney/Robert Rodriguez
12. Deadly Little Miho (2:58)
John Debney/Robert Rodriguez
13. Warrior Woman (2:19)
John Debney
14. Tar Pit (2:12)
John Debney
15. Jackie Boy's Head (0:36)
John Debney
16. The Big Fat Kill (3:17)
John Debney
17. Nancy (1:34)
Robert Rodriguez
18. Prison Cell (1:49)
Robert Rodriguez
19. Absurd (3:41)
Fluke
20. Kiss Of Death (1:58)
Robert Rodriguez
21. That Yellow Bastard (1:36)
Robert Rodriguez
22. Hartigan (1:44)
Robert Rodriguez
23. Sensemaya (5:59)
Silvestre Revueltas
24. Hartigan (1:44)
Robert Rodriguez

 

Nos articles sur cette BO

SIN CITY, c'est la ville du vice. Ses habitants : des truands et des prostituées. Pour incarner musicalement la bande dessinée de Frank Miller, Robert Rodriguez s'est fait soutenir par deux poids lourds de l'industrie de la musique de film hollywoodienne : John Debney (LA PASSION DU CHRIST, SPY KIDS) et Graeme Revell (UNE NUIT EN ENFER, THE CROW, ASSAULT SUR LE CENTRAL 13). Le résultat est saisissant ! Mélangeant plusieurs genres (le jazz, le blues, le rock, l'orchestral torturé et expérimental), les trois compositeurs ont accouchés d'une musique atypique, particulièrement adaptée à la vision noire et débauchée de SIN CITY, qui n'est pas sans rappeler le Chicago de la prohibition. Entre saxos beuglants et percussions industrielles (qui rappellent les antécédents de Revell au groupe de rock industriel SPK), et moments plus atmosphériques ou mélodiques (où une voix féminine lointaine renvoie à un soupçon d'humanité - à moins qu'il s'agisse d'autre chose...), le score de SIN CITY est un superbe voyage au coeur de l'enfer ! Toujours à la recherche de sonorités nouvelles, tantôt dérangeantes (Revell), tantôt plus mélodiques (Rodriguez, Debney), la fabuleuse équipe musicale de SIN CITY signe là une oeuvre singulière qui supporte parfaitement l'écoute isolée, bien au-delà de la simple illustration des images. Une musique qui hante les esprits longtemps... Un grand score !

Sylvain Rivaud

Autres BO du compositeur

Vos avis