Calendrier des films Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusCannes 2019

EN

VOIR

PLUS

L'Enquête  (2009)

The International

Varèse Sarabande (2 février 2009) | Import



Reinhold Heil et Johnny Klimek retrouve le cinéaste allemand Tom Tykwer après Le Parfum (2006), qui avait donné lieu à une superbe musique. Comme pour ce précédent film, le cinéaste participe également à la composition du score.

[© Texte : Cinezik] •

L'Enquête

Tracklist (de la BO en CD ou Digital)

1. Meeting Schumer (1:13)
2. Morgue (1:29)
3. Salinger Comes Home (0:31)
4. Wexler Meets The Consultant (2:04)
5. Salinger In Luxembourg (2:20)
6. Bugs (3:05)
7. The Calvini Hit (6:06)
8. Calvini Crime Scene Investigation (4:48)
9. Security Check (2:17)
10. Driving Into NYC (0:56)
11. The Isaacson Files (1:51)
12. Tailing The Consultant (3:46)
13. Inside The Guggenheim (1:26)
14. The Guggenheim Shootout (6:17)
15. The Consultant’s Death (1:55)
16. On The Way To Moody’s Bail Bonds (1:32)
17. The Wexler Interrogation (1:03)
18. Ella Leaves Lou – Calvini Headquarters (3:15)
19. Istanbul (2:20)
20. Chasing Jonas Skarssen (2:55)
21. The International – End Title* (9:13)

Nos articles sur cette BO

Abordant le genre du thriller policier, les compositeurs signent ici un score essentiellement atmosphérique, avec samples, boucles électros et nappes de cordes rythmées. On n'est pas loin des sonorités de John Powell pour la trilogie "Bourne" (devenue la vraie référence du thriller d'action), mais en plus posé, en plus introspectif. Ici, pas ou peu de morceaux d'action et de déchaînements orchestraux, mais tout est sur le fil. La musique crée ainsi toute la tension du film, l'attente qui caractérise le genre du thriller policier, avec des sonorités froides et métalliques desquelles il ne s'échappe que peu d'espoir, même si un motif mélodique de quelques notes revient parfois ("Driving into NYC"). Le score participe ainsi à l'ambiance générale de ce métrage, très sombre et mélancolique, plutôt amer, voire désespéré, puisque les personnages se retrouvent confrontés à des adversaires au pouvoir financier apparemment sans limites, et qu'il semble impossible de combattre. Un score réussi sur les images, donc, puisque la musique participe amplement à l'aspect anti-spectaculaire et désanchanté du film de Tom Tykwer. Le générique de fin est à ce titre une vraie pièce maîtresse, à laquelle Matthew Bellamy (le leader de Muse) est venu ajouter son grain de sel.

Sylvain Rivaud

Autres BO du compositeur

Vos avis