Quebec - Belgique - Suisse - Afrique 

EN

VOIR

PLUS

Un Homme idéal  (2015)

Cristal Records / BOriginal (16 mars 2015) - CD et Digital | Original Score [musique originale]


Cyrille Aufort signe la musique du nouveau thriller de Yann Gozlan (qui avait fait appel à Guillaume Feyler sur son premier film CAPTIFS en 2010).

[© Texte : Cinezik] •
Un Homme idéal

Lien d'achat :

Autour de cette BO

Propos du compositeur

Le jeune réalisateur Yann Gozlan savait exactement ce qu’il voulait, il n’a jamais changé d’avis concernant la musique, il a gardé le même cap. On a beaucoup discuté pour trouver le ton juste. Il a assumé jusqu’au bout le caractère désespéré de la musique. 

Au départ, quand j’ai présenté ma vision à Yann, je voulais m’attarder sur la relation du couple, cela permettait de passer du côté sombre au côté amoureux. J’ai donc écrit un thème romantique (que l’on retrouve sur le disque de la BO). Mais le réalisateur voulait que la musique suive le désespoir du personnage sans dévier, car leur amour est impossible, damné dés le départ. 

Il y a trois choses dans la musique : le désespoir, le mensonge, et l’aspect thriller. Je joue sur le registre grave des cordes, en orchestrant des accords dans le grave, en jouant avec le violoncelle et la contrebasse. Le personnage s’enferme dans un mensonge. Pour souligner cette tension permanente, j’ai utilisé un motif de trois notes que j’ai adapté en fonction des situations. Le thème principal a évolué pour souligner la désespérance du personnage de Mathieu.

Cyrille Aufort
(Propos recueillis par Benoit Basirico pour Cinezik) 

 

Propos du réalisateur

Dès l’écriture du scénario, je savais que la musique allait être très présente dans le film. La partition devait d’une part soutenir la dramaturgie, intensifier la tension et le suspens du récit et d’autre part révéler l’intériorité du personnage. L’histoire étant racontée exclusivement du point de vue du (anti-)héros, je souhaitais que la musique nous fasse partager et ressentir ses angoisses et sa paranoïa.

Cyrille a relevé le défi avec brio. Il s’est investi pleinement dans le film en y amenant sa sensibilité et son talent. Il a créé une musique double, ambivalente (à l’image du personnage) alliant programmations « électroniques » et parti- tion pour orchestre. Certains de ses morceaux reposant sur un travail de textures et de climats, imposent d’emblée une ambiance anxiogène, trouble et menaçante qui renvoie directement à la « damnation » du héros. Dans le même temps, il a su développer d’autres morceaux plus mélodiques et « lyriques ».

Enfin, sa musique, reposant en partie sur une partition symphonique écrite pour orchestre à cordes, ensemble à vents et percussions, a su traduire au travers de figures répétitives et d’ostinatos l’aspect obsessionnel du personnage, et le « destin tragique » vers lequel il court inexorablement...

Yann Gozlan 

Nos articles sur cette BO

Boutique


En achetant cette BO sur Amazon par ce lien, vous apportez un soutien à notre site.

Voir toutes les dernières ventes

Autres BO du compositeur

Vos avis