Calendrier des films Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusCannes 2019

EN

VOIR

PLUS

Infos

 

Du 19 au 22 octobre 2006

7ème Festival d'Auxerre 2006
Auxerre

- Publié le 09-09-2006


Après déjà sept ans d'existence, 2006 marquait l'apothéose du festival Musique & Cinéma d'Auxerre avec cette année la présence exceptionnelle du maestro Ennio Morricone, édition d'autant plus exceptionnelle de par la rareté des apparitions du maestro en France (ses concerts parisiens prévus en novembre ont d'ailleurs été annulés), mais aussi par le contexte relativement convivial de ce festival qui, malgré sa programmation exigeante, reste encore grand public et ouvert à tous. Ainsi, qu'on soit fervent amateur de musique de film, cinéphile ou simple curieux, ce fût l'occasion pour tous de rencontrer l'immense Ennio Morricone en personne (en conférence, en dédicace ou en concert), ainsi que les nombreux autres prestigieux invités de cette édition 2006 tels que Jean-Michel Bernard, Alexandre Desplat ou les réalisateurs Yves Boisset et Edouard Molinaro.

Concert de Jean-Michel Bernard

Concert de Jean-Michel Bernard au Festival d'Auxerre 2006

Le compositeur Jean-Michel Bernard (La Science des rêves, Human Nature…) a ouvert le festival en musique avec les musiciens de sa formation jazz et la chanteuse Kimiko Ono.

Jean-Michel Bernard a fait preuve de virtuosité au piano, notamment pour Be Kind Rewind où il fit chauffer ses mains sur le clavier en ébullition, non tempéré.

 

jmbernard-auxerre2

jmbernard-auxerre2

jmbernard-auxerre2

jmbernard-auxerre2

jmbernard-auxerre2

Programme du concert de Jean-Michel Bernard
à Auxerre le Jeudi 19 octobre 2006

-Album Message to Ray -2006

What'd I say (Ray Charles-arrgt JmB) (trio)

-Grace is Gone de James Strouse -2007

Thème du film / Lullaby / Enchanted gardens (chanté par Kimiko Ono)

-Jours tranquilles à Clichy de Claude Chabrol -1990

-Chanson Erotique

-Human Nature de Michel Gondry -2001

Here with you (chanté par Kimiko Ono)

-France Inter

-Mix des émissions de Claude Villers -Je vous écris du plus lointain de mes rêves, Marchand d'Histoires-Les routes du rêve

Album Message to Ray -2006

-Message to Ray (trio)

-Be Kind Rewind de Michel Gondry -2007

Carolina shout (de James P.Johnson) / (Piano solo stride)

-La science des rêves de Michel Gondry -2006

-Stéphane visite appart / déclinaison thème Stéphane + thème du film / Golden the Pony Boy (chanté par Kimiko Ono)

Musiciens :

Jean-Philippe Audin (Violoncelle), Pierre Mimran (Flutes, Clarinette,Ssax), Philippe Hervouët (Guitares), Jean-Philippe Viret (Contrebasse), Thierry Chauvet (Batterie), Kimiko Ono (Chant), Jean-Michel Bernard (Piano, Fender Rhodes).

Concert Ennio Morricone

Concert de Ennio Morricone
à Auxerre, 21 octobre 2006

Le Maestro dirige un concert unique. Ses retrouvailles avec la France sont marquées par la présence de Maurice Jarre, Mireille Mathieu, Claude Bolling ou encore Alexandre Desplat.


Maurice Jarre se jète dans les bras du Maestro.

Après une (toujours très longue) remise des prix du festival, Ennio Morricone monte sur scène après ses 90 musiciens de l'orchestre Roma Sinfonietta. Il ne remarque pas tout de suite Maurice Jarre, également monté sur scène pour lui remettre la médaille d'officier des Arts & Lettres. Visiblement ému de retrouver là un collègue compositeur lui aussi légendaire, le maestro s'installe ensuite devant son pupitre et commence le concert par le célèbre thème d'un film français, Le Professionel. Les morceaux suivants, bien que magnifiquement orchestrés et interprétés, n'emportent toutefois pas l'enthousiasme du public : l'émotion plane, mais le programme n'est pas encore très rythmé (essentiellement des thèmes d'amour ou nostalgiques).

Après cette entrée, le plat de résistance survient au début de la deuxième partie du concert et l'arrivée sur scène de 100 choristes Icaunais, avec une longue suite des musiques du maestro pour les westerns de Sergio Leone. Si le thème principal du film Le Bon, la Brute et le Truand pèche un peu (la faute à une interprétation symphonique pour une partition principalement vocale et pleine de bidouilles), l'interprétation d'Il était une fois dans l'Ouest scotche littéralement l'auditoire. La soprano Susanna Rigacci s'adonne à une performance du même niveau que celle d'Edda Del' Orso, entendue sur la version originale de 1969. L'orchestre est au meilleur de sa forme, et interprète un sans faute absolu : émotion totale. S'ensuit le célèbre thème d'Il était une fois la Révolution, lui aussi parfaitement bien rendu, et tout aussi vibrant, pour terminer sur le mythique morceau du film Le Bon, la Brute et le Truand ("L'estasi dell' Oro"), situé avant le duel final dans le film (morceau qui sera rejoué en rappel de manière plus précise et plus émouvante).

Après une séquence consacrée aux films engagés mis en musique par le maestro (on retiendra surtout La classe ouvrière va au Paradis et ses sonorités étranges, dérangeantes), le concert se termine en apothéose avec une suite des morceaux du film Mission de Roland Joffé, introduit par le célèbre "Gabriel's Oboe". En rappel, pour finir, un inédit absent du programme : "Sacco et Vanzetti" (chanté dans le film par Joan Baez, mais aussi reprise plus tard par Mireille Mathieu, présente au premier rang), suivi d'une reprise de "Abolissao" et de "L'estasi dell' oro" (dont l'interprétation est supérieure à la première fois). Grand concert, donc, sans aucun doute, une grande première pour certain, de belles retrouvailles avec Morricone pour d'autres, malgré une sonorisation approximative, la faute évidemment à une salle (l'Auxerrexpo) bien trop immense pour accueillir un concert symphonique digne de ce nom sans amplification. Le mixage laissait franchement à désirer, et seuls les privilégiés des premiers rangs ont pu réellement bénéficier du véritable son de l'orchestre. Malgré cela, l'ambiance était extraordinaire ce soir à Auxerre, pour un programme varié qui ne l'était pas moins.

Edition 2007 ?

Grande question, alors : qui succédera à Morricone l'année prochaine ? Cinezik s'est laissé entendre dire que John Williams serait peut-être à Auxerre en 2007. Nouveau grand moment en perspective, puisque ce sera (à notre connaissance) le premier concert du compositeur de Spielberg en France, un rêve que la plupart des béophiles n'osaient plus imaginer. Dans quelques mois, confirmation (ou pas) de cette info qui, nous l'espérons plus que jamais, se concrétisera.

Programme du concert de Ennio Morricone
à Auxerre le samedi 21 octobre 2006

PREMIERE PARTIE

Quatre Adagios :

- Chi Mai (Le Professionnel)
- Thème de Deborah (Il était une fois en Amérique)
- Addio monti (I promesi sposi)
- Vatel

1900 (Novecento) :

- Romanzo
- Quarto Stato

Cinéma Paradiso / Malena

Fogli sparsi :

- H2S
- Le Clan des Siciliens
- Disons un soir à dîner (Metti una sera a cena / Uno che grida amore)
- Come Maddalena

SECONDE PARTIE

Modernité du mythe dans le cinéma de Sergio Leone :

- Le Bon, la Brute et le Truand (Ouverture)
- Il était une fois dans l'Ouest
- Il était une fois la Révolution
- Le Bon, la Brute et le Truand (L'Estasi dell' Oro)

Le Cinéma de l'engagement :

- Enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupçon
- Sostiene Pereira
- La classe ouvrière va au Paradis
- Outrages
- Abolissao (Queimada)

Mission :

- Gabriel's Oboe
- Falls
- On Earth as it is in Heaven

Durée totale du concert : environ 2 h 30 (avec entracte et trois bis)

Conférence "Comment collabore-t-on avec Ennio Morricone ?"

Deux metteurs en scène sont présents pour avoir travaillé avec le Maestro : Yves Boisset et Edouard Molinaro. Avec également le compositeur Alexandre Desplat.

auxerre 2006

Pour répondre à cette question, deux metteurs en scène sont présents pour avoir travaillé avec le Maestro : Yves Boisset ( L'Attentat, Espion lève-toi ) et Edouard Molinaro ( La Cage aux folles ). Avec également le compositeur Alexandre Desplat.

Tout d'abord chaque intervenant cite ses préférences dans l'oeuvre du Maestro. Ce sera les westerns de Leone pour Molinaro, les films engagés d'Elio Petri pour Yves Boisset, et le film de Passolini Uccelacci e uccelini pour Alexandre Desplat, le "Morricone en culotte courte", désignation de Francis Girod (qui intervient via un enregistrement vidéo).

La qualité musicale de l'italien dégagée dans cette conférence est d'une part l'insolite qui nait de la confrontation d'instruments inédits et d'autre part d'avoir laissé une trace durable à la musique de western. L'extrait du saloon de La Cage aux folles n'est crédible que grâce à la musique de Morricone qui appelle indéniablement les films de Léone.

Edouard Molinaro 2006

Alexandre Desplat n'a pas manqué de faire entendre au public sa réinterprétation de la partitition de Peur sur la ville (jouée par le trafic Quintet).

Alexandre Desplat 2006

 Alexandre Desplat signe des autographes à l'issue de la conférence.

Palmarès Auxerre 2006

Samedi 21 octobre 2006

Sur les 8 films en compétition, Gabriel Yared remporte la mise par deux fois pour LA VIE DES AUTRES.


Le jury
présidé par Claude Zidi est constitué de Mylène Demongeot, Louise Monot, Philippe Muyl, Etienne Perruchon et Philippe Caroit (de gauche à droite)

Grand Prix du Festival "La Clef d'Or"
Clef des auditeurs France Bleu / France Musique :

LA VIE DES AUTRES
(film allemand de Florian HENCKEL VON DONNERSMARCK)
Musique de Gabriel Yared

> Ce film sort en France le 31 Janvier 2007

Prix du Jury du Public :

Les Fragments d'Antonin
(de Gabriel Le Bomin)
Musique de Fabian Roemer

> Ce film sort en France le 08 novembre 2006

8 films présentés en compétition :

C'est beau une ville la nuit ; Zone libre ; La vallée des fleurs ; Je m'appelle Elisabeth ; La vie des autres ; Les fragments d'Antonin ; Le violon ; L'homme qui rêvait d'un enfant.

11 films hors compétition :

Une équipe de rêve ; 2h37 ; Piccolo Saxo et cie ; Idlewild ; Between a Smile and a Tear : Il était une fois le Montmartre Jazz Club de Copenhague ; Imagine me and you ; Sexy Dance ; Azur et Asmar ; Le labyrinthe de Pan.

 

 

 

- Publié le 09-09-2006

Vos avis