Calendrier des films Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusCannes 2019

EN

VOIR

PLUS


Accédez à notre page dédiée au Festival de Cannes avec tous nos contenus. 

 

Critiques BO

BO des Palmes d'Or #4 : UN HOMME ET UNE FEMME (1966), quand la musique embrasse le visuel
Un Homme et Une Femme (Francis Lai)

par Benoit Basirico - Publié le 09-05-2019
homme_et_femme,@,lai, - BO des Palmes d'Or #4 : UN HOMME ET UNE FEMME (1966), quand la musique embrasse le visuel


Voici le 4e épisode de notre série consacrée aux B.O des Palmes D'Or dans l'histoire du Festival de Cannes, avec celle d'UN HOMME ET UNE FEMME (1966) de Claude Lelouch.

Il s'agit de la première musique de film de Francis Lai et donc de sa première collaboration pour Claude Lelouch avec lequel il deviendra inséparable jusqu'à la mort du compositeur en novembre 2018. Leur union fait naitre une véritable alchimie au point que cette partition a été composée et enregistrée avant le tournage, le compositeur a conçu son thème en fonction de l'histoire que Lelouch lui racontait. Le réalisateur a pu ensuite faire entendre les mélodies à ses comédiens (Anouk Aimée et Jean-Louis Trintignant) sur le plateau. Certaines émotions dans leur jeu à l'image ont pu être conditionnées par l'écoute de cette musique.

Autodidacte, Francis Lai a écrit cette première partition seul, grâce à son accordéon électronique. La composition vient de l'interprétation. Ainsi, le musicien peut être considéré comme l'un des acteurs du film. Jamais loin des comédiens, comme s'il leur soufflait à l'oreille la note de leur interprétation, pour que le visuel soit au diapason de la musique. Et malgré cet aspect fusionnel, la mélodie est toujours en contrepoint de l'image, elle trace son chemin en pleine autonomie, elle embrasse les acteurs avant de reprendre son envol.

Par la suite, une chanson sera tirée du film, avec des paroles de Pierre Barouh (« Da ba da ba da, ba da ba da ba ») et interprétée par Nicole Croisille. En mai 2019 (au Festival de Cannes), on retrouve cette chanson pour un ultime film issue de cette relation, "Les Plus Belles Années d'une vie", une suite à UN HOMME ET UNE FEMME, avec les dernières notes de Francis Lai.

Tous les épisodes : 

BO des Palmes d'Or #1 : LE TROISIÈME HOMME (1949), la cithare alter ego du héros

BO des Palmes d'Or #2 : LA DOLCE VITA (1960), une ritournelle qui mène à l'ivresse 

BO des Palmes d'Or #3 : LES PARAPLUIES DE CHERBOURG (1964), un film chanté

BO des Palmes d'Or #4 : UN HOMME ET UNE FEMME (1966), quand la musique embrasse le visuel 

BO des Palmes d'Or #5 : CONVERSATION SECRÈTE (1974), le dénuement du piano

BO des Palmes d'Or #6 : TAXI DRIVER (1976), le saxophone de la nuit

BO des Palmes d'Or #7 : PARIS TEXAS (1984), une guitare contemplative et spectrale

BO des Palmes d'Or #8 : MISSION (1986), réconcilier les antagonismes

BO des Palmes d'Or #9 : BARTON FINK (1991), le chemin de l'inspiration

BO des Palmes d'Or #10 : LA LEÇON DE PIANO (1993), l'instrument d'une expression 

BO des Palmes d'Or #11 : L'ETERNITE ET UN JOUR (1998), un thème romanesque et nostalgique

BO des Palmes d'Or #12 : LA CHAMBRE DU FILS (2001), sur le fil de l'émotion 

par Benoit Basirico - Publié le 09-05-2019

Vos avis