Calendrier films & séries Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurRépertoiresCritiques de B.O ActusPodcastsCannes 2021

 

Sorties de BO : les musiques de films disponibles au 2 octobre 2021

une-affaire-francaise2021082802,aventures-dun-mathematicien2021092710,mourir-peut-attendre,fugueuse2021091017,venom22021022501,truth-be-told,bond252020100222,famille-addams22021050116, - Sorties de BO : les musiques de films disponibles au 2 octobre 2021

- Publié le 02-10-2021




Cinezik vous propose un récapitulatif des musiques de films disponibles cette semaine (musiques originales de films, de séries, les albums de chansons, les compilations, ou encore les rééditions).

MUSIQUES ORIGINALES (DE FILMS)

Les Aventures d’un mathématicien

LES AVENTURES D’UN MATHÉMATICIEN - ANTONI LAZARKIEWICZ  

Adventures of a Mathematician - MovieScore Media (1er octobre 2021)
• (Au cinéma le 01-12)

Antoni Lazarkiewicz signe la musique du biopic allemand de Thor Klein sur le mathématicien polonais Stan Ulam qui émigra aux USA en 1930. 

 Voir sur Cinezik

 Lien direct d'achat

Mourir peut attendre

MOURIR PEUT ATTENDRE - HANS ZIMMER  

No Time To Die / Bond 25 - Decca Records (1er octobre 2021)
• (Au cinéma le 06-10)

Hans Zimmer fait la rencontre du réalisateur Cary Joji Fukunaga et fait son entrée dans la saga James Bond pour ce 25e opus. Il n'a eu que 3 mois pour livrer sa partition. Dan Romer, compositeur d'abord pressenti, a été débauché à la dernière minute. La chanson titre est interprétée par Billie Eilish. On y entend également, au détour d'une scène, une chanson de William Sheller, "Dans la ville endormie" (1968), interprétée par Dalida.

 Lien direct d'achat

 Lien direct d'achat

Venom: Let There Be Carnage

VENOM: LET THERE BE CARNAGE - MARCO BELTRAMI  

Venom 2 - Sony Classical (1er octobre 2021)
• (Au cinéma le 20-10)

Marco Beltrami fait la rencontre de Andy Serkis, lequel a fait appel à Nitin Sawhney sur "Breathe" (2018) et "Mowgli : la légende de la jungle" (2018). Il succède à Ludwig Göransson qui avait signé la musique du premier opus.

 Voir sur Cinezik

 Lien direct d'achat

MUSIQUES ORIGINALES (DE SÉRIES)

Une affaire française

UNE AFFAIRE FRANÇAISE - ALEXANDRE LESSERTISSEUR, R. JÉRICHO  

- BOriginal (1er octobre 2021)
• 6 épisodes sur TF1 (20-09)

Alexandre Lessertisseur et Renan Gerodolle (alias R. Jéricho) retrouvent Christophe Lamotte pour cette série sur l’affaire du petit Grégory après "Le jour où j'ai brûlé mon cœur" (2018), la mini-série "Les secrets" (2018), le téléfilm policier "La Part du soupçon" (2019).

 Voir sur Cinezik

 Lien direct d'achat

Fugueuse

FUGUEUSE - ARMAND AMAR  

- BOriginal (1er octobre 2021)
• 6 épisodes sur TF1 (23-09)

Armand Amar retrouve Jérôme Cornuau sur cette série après "Peur sur le lac" (2020) avec une partition climatique de cordes (Sarah Nemtanu au violon), piano, et par instants une guitare (Marc-Antoine Perrio), et un chant (voix de Isabelle Sörling). Anne-Sophie Versnaeyen et Hugo Gonzalez-Pioli ont composé des titres additionnels. La série se situe dans le monde du rap et de la danse, on y entend alors divers titres existants (Sia, Tuco). Par ailleurs, la chanteuse Yseult fait une apparition. 

 Voir sur Cinezik

 Lien direct d'achat

Truth Be Told

TRUTH BE TOLD - JOHN PAESANO  

- Lakeshore Records (Saison 1 : 7 décembre 2019 / Saison 2 : 1er octobre 2021)
• Saison 2 sur Apple TV+ (20-08)

John Paesano signe la musique de cette série de Nichelle Tramble Spellman.

 Voir sur Cinezik

 Lien direct d'achat

ALBUMS (CHANSONS OU ARTISTES VARIÉS)

La Famille Addams 2 : une virée d'enfer

LA FAMILLE ADDAMS 2 : UNE VIRÉE D'ENFER  

The Addams Family 2 - Album : Sony Music Entertainment (1er octobre 2021)
• (Au cinéma le 13-10)

Jeff Danna retrouve Greg Tiernan et la saga fantastique dans sa version animée après "The Addams Family" (2019).

 Voir sur Cinezik

 Lien direct d'achat

COMPILATIONS

Bond 25 (Compilation)

BOND 25 (COMPILATION) 

- Decca Records (1er octobre 2021) - 2 volumes

 Voir sur Cinezik

Pour célébrer la sortie du 25e film de James Bond, Decca Records fait paraître un album de nouveaux arrangements des 25 thèmes emblématiques de l’ensemble des films, couvrant ainsi près de 60 ans de cinéma. Enregistré avec le prestigieux Royal Philharmonic Orchestra aux studios Abbey Road à Londres, l’album sublime ces airs de légendes dont From Russia With Love, Diamonds Are Forever, Live And Let Die, GoldenEye et Die Another Day.

 Lien direct d'achat

EN VINYLE 

 NOUVELLES parutions dans la Collection Cinezik le 8 octobre: 

La Fiancée de Frankenstein

LA FIANCÉE DE FRANKENSTEIN - FRANZ WAXMAN  

The Bride of Frankenstein - Wagram / Collection Cinezik Classics (8 octobre 2021) - Vinyle

Dans ce diptyque fantastique de James Whale d'après Mary Shelley, incluant le premier volet "Frankenstein" (Guiseppe Becce & Bernhard Kaun, 1931), c'est surtout le second opus qui est célébré pour sa musique. Le premier épisode réalisé peu de temps après l'apparition du cinéma sonore a très peu de musique, juste quelques titres signés de l'italien Guiseppe Becce et de l'allemand Bernhard Kaun. Entre temps, en 1933, Max Steiner installe les conventions de la musique de film hollywoodienne avec "King Kong". A partir de là, les studios imposent pour leurs productions des partitions symphoniques spectaculaires pour illustrer l'action. La musique devient une des dynamiques essentielles de la narration. C'est ainsi que la Universal appelle l'allemand Franz Waxman, pour son entrée à Hollywood. Mais celui-ci ne se contente pas de soutenir les péripéties du récit, il transcrit également l'aspect psychologique pour une approche plus subjective que descriptive. D'ailleurs, la partition n'est pas si terrifiante mais privilégie des ambiances plus mystérieuses, intimes, voire humoristiques. Elle exprime la solitude, l'isolement et la répulsion exprimés par les personnages. Le musicien alterne les humeurs et prend le risque de se détourner du sens des images. Le film de monstre se nourrit grâce à la musique d'une dimension de comédie. Pour la scène finale (la résurrection de la Fiancée), un morceau de bravoure d'une dizaine de minutes prolonge le battement d'un cœur par un rythme de tambours qui nous accompagne jusqu'à la fin du film.

 Lien direct d'achat

Le Repos du guerrier

LE REPOS DU GUERRIER - MICHEL MAGNE  

- Wagram / Collection Cinezik Classics (8 octobre 2021) - Vinyle

Cinq ans après "Et Dieu... Créa La Femme" (1957), Roger Vadim retrouve son égérie Brigitte Bardot avec cette fois-ci une partition de Michel Magne (auteur l'année suivante de la mythique musique des "Tontons flingueurs"), qu'il retrouvera sur "La Ronde" (1964) . La danse est présente avec une "Surprise Party" détonnante.

 Lien direct d'achat

Jules et Jim

JULES ET JIM - GEORGES DELERUE  

- Wagram / Collection Cinezik Classics (8 octobre 2021) - Vinyle

Georges Delerue retrouve François Truffaut après "Tirez sur le pianiste" (1960) avec un thème pour le triangle amoureux qui se cale sur l'évolution des relations, exprimant d'abord la joie de vivre, puis les regrets et la nostalgie. Jeanne Moreau chante à l'image "Le Tourbillon" de Serge Rezvani face à ses deux prétendants dans cette histoire de passion amoureuse à la fois tragique et champêtre.

 Lien direct d'achat

La Dolce Vita

LA DOLCE VITA - NINO ROTA  

- Wagram / Collection Cinezik Classics (8 octobre 2021) - Vinyle

Le couple artistique que Nino Rota forme avec Federico Fellini représente l'un des tandems les plus illustres de la musique de film, de part sa régularité (quinze films ensemble) et la synergie qui s'opère entre les notes et les images. Depuis leur rencontre sur "Le Cheik blanc" en 1952, les italiens parviennent à faire exister un monde magique, féérique, où la musique est une invitation à la rêverie et à l'ivresse. L'écrivain et journaliste incarné par Marcello Mastroianni s'éprend d'une grande star hollywoodienne (Anita Ekberg) et la partition illustre cette attirance passionnelle. Comme pour "La Strada", "Huit et demi", ou "Amarcord", le compositeur invente des mélodies d'une éclatante simplicité, avec des ritournelles obsédantes qui nous enivrent. Libre et sensuelle, toujours empreinte de sonorités jazz, avec une trompette jamais loin, la musique participe à la fête. Souvent visible à l'image, elle environne les personnages, circulant d'une réalité la plus triviale et mondaine à l'imaginaire le plus fantasque. Le thème principal s'apparente à une valse lente et participe à la douceur de vivre du titre par sa légèreté. Distillé de manière diffuse comme un parfum, il prolonge le climat d'insouciance.

 Lien direct d'achat

Et Dieu créa la femme

ET DIEU CRÉA LA FEMME - PAUL MISRAKI  

- Wagram / Collection Cinezik Classics (8 octobre 2021) - Vinyle

Égérie de la Nouvelle vague dans les années 60 et d'un cinéma libre et protestataire, l'icône Brigitte Bardot est autant séductrice que frondeuse. Dans le précurseur "Et Dieu... Créa La Femme" (1957) de Roger Vadim (son mari depuis 1952), elle est l'objet d'un jeu de séduction lors d'une scène de danse avec des hommes littéralement à ses pieds. La musique jazz de Paul Misraki (qui sera plus tard compositeur pour Claude Chabrol) est festive et langoureuse, elle favorise le déhanchement, et participe à une dimension mythologique par ses sonorités antiques proches d'une danse du serpent.

 Lien direct d'achat

Ascenseur pour l'échafaud

ASCENSEUR POUR L'ÉCHAFAUD - MILES DAVIS  

- Wagram / Collection Cinezik Classics (8 octobre 2021) - Vinyle

Grand passionné de jazz, Louis Malle demande au trompettiste de jazz Miles Davis, de passage à Paris, d'improviser le temps d'une nuit avec son quintet (Kenny Clarke à la batterie, les Français Barney Wilen - saxophone ténor, René Urtreger - piano, et Pierre Michelot - contrebasse) l'accompagnement musical de son film policier. Un climat oppressant participe à l’élaboration d’un thriller inquiétant, où l’ambiance prime sur les rebondissements de l’intrigue. Le film est centré sur l’errance d’une femme (Jeanne Moreau), avec des plans séquences où on la voit marcher sans but dans les rues de Paris la nuit. La trompette de Mile Davis devient alors comme son monologue intérieur. Elle prolonge son état d’esprit vagabond.

 Lien direct d'achat

Le Pont de la rivière Kwai

LE PONT DE LA RIVIÈRE KWAI - MALCOLM ARNOLD  

Bridge on the River Kwai - Wagram / Collection Cinezik Classics (8 octobre 2021) - Vinyle

Pour son premier film international, cinq avant sa collaboration avec Maurice Jarre, le réalisateur anglais David Lean retrouve Malcolm Arnold pour la troisième et dernière fois après "The Sound Barrier" (1952) et "Hobson's Choice" (1954). Cette musique fait partie des 7 Oscars obtenus pour le film. Le producteur Sam Spiegel voulait présenter le film aux Oscars sans avoir encore choisi un compositeur un mois avant le délai d'éligibilité. La partition a ainsi été écrite en urgence, en dix jours, alors qu'une musique préexistante figurait déjà sur le montage, la fameuse mélodie "Colonel Bogey March". Cet air populaire écrite en 1914 par Frederick Ricketts s'apparente à un hymne à la gloire de l'armée. Malcolm Arnold le détourne avec une version sifflée qui confère à cette marche martiale un contrepoint ironique. Le compositeur a par ailleurs repris l'esprit de ce morceau existant pour une seconde marche de sa composition, assez proche de la première et interprétée par le même sifflement choral qui le rend si chaleureux et si lyrique. Ce thème au ton jovial illustre la libération du colonel Nicholson (Alec Guinness) et de ses officiers.

 Lien direct d'achat

James Bond 007 contre Dr. No

JAMES BOND 007 CONTRE DR. NO - MONTY NORMAN, JOHN BARRY  

Dr. No - Wagram / Collection Cinezik Classics (8 octobre 2021) - Vinyle

Ce film inaugure une saga mythique du cinéma, et dès ce premier épisode apparaît déjà le fameux thème de Monty Norman qui reste encore aujourd'hui l'emblème de la franchise. Celui-ci fut d'ailleurs parfois à tort attribué à John Barry (ici simple arrangeur, puis compositeur de 11 films du célèbre agent), même s'il l'arrangea magnifiquement, et que c'est son arrangement qui demeure mondialement connu. Pour ce "James Bond theme", Monty Norman reprend l'air d'une chanson qu'il avait écrite ("Good sign, Bad sign") et l'adapte au folklore jamaïcain qu'il écoute sur le tournage, à base de percussions (le film prend la Jamaïque pour cadre). Il n'y a pas encore de chansons au générique mais dès ce premier opus l'identité de la saga est créée. Pour l'histoire, la production est insatisfaite de son travail qui se chargeait d'inscrire l'espion dans le cadre géographique sans lui donner l'élan héroïque et glamour qu'on lui connaît. Des titres ont même été rejetés, certains comme "Dr Fantasy - Twisting with James" se retrouvent malgré tout sur les enregistrements de la B.O. John Barry est ainsi appelé à la rescousse pour sauver 007 et lui donner une plus grande force de caractère. Pour y parvenir, il a l'idée géniale d'utiliser une guitare électrique rock et une rythmique de jazz pour des variations du thème de Monty Norman, lequel reste le seul crédité au générique, mais sera évincé des films suivants au profit de John Barry.

 Lien direct d'achat

King Kong

KING KONG - MAX STEINER  

- Collection Cinezik Classics / Wagram (8 octobre 2021) - Vinyle

Max Steiner pose les bases du symphonisme hollywoodien (hérité du modèle wagnérien) : une musique omniprésente avec un orchestre symphonique qui déploie de longues mélodies et dont le développement thématique soutient le récit par une utilisation du leitmotiv (procédé qui consiste à associer un motif à un personnage ou une émotion). Ainsi, tout en soutenant cette aventure fantastique réalisée par Merian Caldwell Cooper et Ernest Beaumont Schoedsack, avec ses rebondissements, le compositeur autrichien parvient à doser les éléments de terreur, de romance et de comédie, pour un véritable appel à l'aventure, glissant d'une famille instrumentale à l'autre en fonction des besoins (percussions et trombones s'ajoutent à l'orchestre). Il s'amuse à caractériser la créature dans toute sa multiplicité. D'abord présenté comme menaçant par des cordes rugissantes, le monstre est sentimental lorsqu'il tombe sous le charme de la jeune femme, et s'avère inoffensif et même grotesque à travers l'emploi du michey mousing (dispositif qui souligne chaque mouvement et geste de la créature) situant la bête davantage dans le domaine du cartoon que du film d'horreur. Le jalon posé par cette partition historique, spectaculaire et immédiatement accessible par le plus grand nombre, ne cessera d'être décliné à Hollywood, à commencer par Max Steiner lui-même qui prolongera l'expérience la même année avec "Le Fils de Kong", la suite.

 Lien direct d'achat

Alamo

ALAMO - DIMITRI TIOMKIN  

The Alamo - Wagram / Collection Cinezik Classics (8 octobre 2021) - Vinyle

Le compositeur Dimitri Tiomkin retrouve un western avec John Wayne après les films de Howard Hawks "La Rivière rouge" (1948) et "Rio Bravo" (1959). Mais cette fois-ci l'acteur (dans le rôle de Davy Crockett) est également derrière la caméra. La bataille d'Alamo de 1836 donne naissance à un des derniers classiques du western. Le compositeur d'origine ukrainienne est devenu une icône hollywoodienne dans les musiques de films. Il témoigne ici d'un grand respect pour l'imagerie de la conquête de l'ouest. Il souligne l'autorité du shérif et les grands espaces avec une trompette triomphante et ponctue avec les tambours les chevauchées. La partition raconte aussi l'histoire américaine à travers sa dimension folklorique et des chansons. Au départ, John Wayne voulait utiliser un enregistrement du morceau texan "Remember the Alamo" composé par Jane Bowers en 1959 mais les droits n'ont pas pu être obtenus. Il demanda alors à Dimitri Tiomkin d'en composer une sur mesure. Cela donne la chanson "The Green Leaves of Summer" interprétée par The Brothers Four sur des paroles de Paul Francis Webster. Elle fut d'ailleurs utilisée plus tard par Tarantino sur "Inglourious Basterds". Une autre chanson bien connue de ce film est "Ballad of the Alamo" interprétée par Marty Robbins. Aussi, pour marquer l'identité des mexicains, il emploie une guitare grattée, des marimbas, un clavecin et des caisses claires militaristes, tandis que pour représenter les texans, il recycle le titre héroïque "El Deguello" déjà entendu dans "Rio Bravo" un an plus tôt.

 Lien direct d'achat

Une Étoile est née

UNE ÉTOILE EST NÉE - HAROLD ARLEN, IRA GERSHWIN, LEONARD GERSH, RAY HEINDORF  

A Star Is Born - Wagram / Collection Cinezik Classics (8 octobre 2021) - Vinyle

La chanson est au cœur du film à travers l'histoire d'une star naissante (incarnée par Judy Garland) dont le talent ne demande qu'à s'épanouir. Écrites par Harold Arlen, Ira Gershwin et Leonard Gersh, la dizaine de chansons du film sont interprétées par l'actrice. "The Man that Got Away" est retenue pour remporter l'Oscar de la meilleure chanson. L'un des compositeurs, Harold Arlen, est l'auteur de la musique du fameux Magicien d'Oz" (Victor Flemming, 1939) avec la même Judy Garland. C'est lui qui présente la comédienne aux producteurs et au réalisateur George Cukor. Le film a rencontré quelques déboires avec quelques séquences coupées au montage et un certain nombre de chansons supprimées, et ce juste après sa première. Il fallut attendre une restauration en 1983 pour avoir accès à toutes les chansons dans le film. 

 Lien direct d'achat

PROCHAINEMENT

The Velvet Underground  (musique de The Velvet Underground ) - Republic Records/UMe (15 octobre 2021)

Halloween Kills (musique de John Carpenter, Cody Carpenter, Daniel Davies) - Sacred Bones Records (15 octobre 2021)

The French Dispatch (musique de Alexandre Desplat ) - Universal Music (22 octobre 2021)

 


En savoir plus :

Vos avis