EN

VOIR

PLUS

Réalisateurs

James Cameron  
Né à Ontario (Canada) en 1954

James Cameron

James Cameron a pénétré dans l'univers du cinéma en 1980 en étant directeur artistique auprès du producteur Roger Corman pour LES MERCENAIRES DE L'ESPACE. Dès lors il passe derrière la caméra et s'adonne à la science fiction en usant d'effets spéciaux sans précédent.

Incontournables du réalisateur

Bio / Portrait

PIRANHA 2 LES TUEURS VOLANTS est le premier long métrage de James Cameron avant de tourner et d'écrire succintement TERMINATOR (1984), ALIEN LE RETOUR (1986) et ABYSS (1989). En 1991 il reprend la suite de TERMINATOR et retrouve Arnold Schwarzenegger en 1994 pour le succès du remake LA TOTALE intitulé TRUE LIES.

Parallèlement, il devient le producteur de sa compagne Kathryn Bigelow pour POINT BREAK et STRANGE DAYS. James Cameron est devenu un cinéaste de renom et aussi le plus rentable de sa génération grâce à son travail époustouflant sur TITANIC en 1997. Et six ans après ce triomphe, il se rapproche à nouveau de l'épave du paquebot pour signer LES FANTOMES DU TITANIC où il expérimente un système de prise de vue en trois dimensions, qui sera présenté hors compétition au Festival de Cannes.

En 2004, il tourne GHOSTS OF VESUVIUS puis l'année suivante sort le documentaire sur les sources des grands fonds de notre planète intitulé ALIENS OF THE DEEP, puis retourne à la science fiction en sortant fin 2009 AVATAR. Il travaille également sur le projet de THE DIVE en collaboration avec Laeta Kalogridis ainsi que le film fantastique BATTLE ANGEL.

© Photo en médaillon : Angela George [CC-BY-SA-3.0 (www.creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)], via Wikimedia Commons
discopathe

interview

Bruce Cameron / Renaud Gauthier pour DISCOPATHE

Bruce Cameron signe sa 1ère BO avec le 1er film de Renaud Gautier, le thriller-musical DISCOPATHE dans l'univers disco des années 80, hommage à Moroder et Carpenter.
home-avatar_bo

analyse

Avatar ou l'énorme gachi de James Horner

La musique du film de James Cameron souffre indubitablement d’un manque flagrant d’originalité et d’idée. James Horner recycle toute sa filmo. Constat sévère ? Explications.
avatar_film

ensalle

Avatar : ravissement ou arnaque ?

Le film-événement de James Cameron est un film qui se partage entre une technique irréprochable et un scénario simpliste, révolution ou régression ? Deux Critiques.

Dernières critiques

Vos avis