Calendrier films & séries Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusPodcasts

Articles

 

Jules Verne et la musique de film

verne - Publié le 07-05-2008



Jules Verne, auteur prolifique, né à Nantes sur l'île Feydeau le 8 février 1928 a exploré dans sa littérature l'Aventure au-delà des mondes connus... et inconnus. Alliant la science et la fiction, il a ouvert la voie aux explorateurs modernes.

A l'occasion du XVe anniversaire du Festival du film Jules Verne Aventures qui s'est déroulé du 18 au 24 avril 2007 à Paris, Cinezik revient sur les musiques de films adaptés des oeuvres de l'écrivain.

 

Vidéo

Quelques repéres filmographiques importants :

- 80 Jours, 2005 (Trevor Jones)
- 20 000 Lieues sous les Mers (Film TV), 2002 (John Scott)
- Mathias Sandorf, 1979 (Bert Grund)
- Michel Strogoff (Série TV), 1975 (Vladimir Cosma)
- Deux ans de Vacances (Feuilleton TV), 1974 (Alain Lemeur)
- l’Île Mystérieuse (Feuilleton TV), 1973 (Gianni Ferrio)
- Le Phare du Bout du Monde, 1971 (Piero Piccioni)
- Michel Strogoff, le Courrier du Tsar, 1970 (Teo Usuelli)
- La Comète, 1970 (Lubos Fišer)
- L'Etoile du Sud, 1969 (Georges Garvarentz)
- Ses Merveilleux fous volants dans leur drôles de Machines, 1967 (John Scott)
- Le Dirigeable Volé, 1967 (Jan Novák)
- Les Tribulations d'un Chinois en Chine, 1965 (Georges Delerue)
- Les Indes Noires (série TV), 1964 (Georges Delerue)
- Les Enfants du Capitaine Grant, 1962 (William Alwyn - Chansons de R. Sherman)
- 5 Semaines en ballon, 1962 (Paul Sawtell)
- Master of the World, 1961 (Les Baxter)
- Voyage au Centre de la Terre, 1959 (Bernard Herrmann)
- Les Aventures Fantastiques, 1958 (Zdenek Liška)
- Le Tour du Monde en 80 Jours, 1956 (Victor Young)
- 20 000 Lieues sous les Mers, 1954 (Paul Smith)
- l'Île Mystérieuse, 1951 (Bernard Herrmann)
- Un Capitaine de 15 ans, 1946 (Nikita Bogoslovsky)
- Les Enfants du Capitaine Grant, 1936 (Isaak Dunayevsky)

Note : Le film Britannique Ses Merveilleux fous volants dans leur drôles de Machines, n'est pas une adaptation d'un livre de Jules Verne mais le scénario fait de nombreuses références aux livres de l'écrivain. Certains réalisateurs comme par exemple Karel Zeman ont également pris de grandes liberté d'adaptations.. C'est le cas par exemple du film La Cométe qui compile plusieurs ouvrages de l'écrivain.

Si certaines musiques de films sont facilement disponible dans le commerce, comme celles de Bernard Herrmann pour l'Île Mystèrieuse, Voyage au centre de la terre, Victor Young, Le Tour du Monde en 80 Jours, Paul Sawtel, 5 Semaines en ballon, ou encore la très belle musique de Georges Delerue pour Les Tribulations d'un Chinois en Chine (récemment édité) d'autres bo, tout aussi brillantes ne bénéficient malheureusement pas d'une édition discographique. C'est par exemple le cas des compositions de Zdenek Liška, Jan Novák ou encore Lubos Fišer pour les films du cinéaste tchèque Karel Zeman, un grand amateur de la littérature de l'écrivain.
On ne trouve pas non plus la version soviétique du film Les Enfants du Capitaine Grant d'Isaak Dunayevsky; un compositeur assez peu connu en occident mais qui bénéficiait d'une bonne renommée dans son pays, dans la période des années 40 et 50. On le considérait d'ailleurs à juste titre comme le Gershwin russe ! Le violoniste Gidon Kremer, qui s'est fait une spécialité dans l'interprétation des musiques de films a par ailleurs déjà eu l'occasion de jouer cette oeuvre en concert accompagné de l'orchestre Kremerata Baltica . On trouve néanmoins quelques extraits du score dans une édition cd, éditée chez MP3 audio qui s’intitule "Pesni Isaaka Dunaevskogo".

Certaines partitions, autrefois édités en vynil sont malheureusement également indisponible à ce jour en cd. C'est par exemple le cas de la musique du film Master of the World de Les Baxter ou de la version Walt Disney du film, Les Enfants du Capitaine Grant. Pour ce dernier film, on trouve néanmoins deux extraits musicaux sur le volume 2 des "Musiques de films de William Alwyn", édité chez Chandos mais c'est un peu maigre. A noter également qu'une édition de la musique de la série TV Michel Strogoff de Vladimir Cosma se prépare et devrait sortir prochainement.

Lalo Schifrin. Le Concert Evénement.

"Enfant, je dévorais les livres de Jules Verne. Je me laissais emporter vers des mondes de découverte et de rêve. Ce n'est pas un hasard si, plus tard, je suis devenu moi-même un voyageur, assoiffé d'autres cultures, d'autres arts, d'autres technologies. Et aujourd'hui, chaque fois que je me lance dans une nouvelle composition, je m'embarque dans une aventure propre à m'emporter, elle aussi, vers des mondes de découvertes et de rêves." - Lalo Schifrin -

Chaque année, le traditionnel concert de musiques de films, dirigé par des artistes, tels que John Scott ou Samuel Sené clôture le festival Jules Verne Aventures. Cette année, c'est le compositeur Lalo Schifrin, qui a été l'invité d'honneur. Le concert, interprété par le Jules Verne Orchestra et dirigé par le compositeur a revisité le répertoire des musiques de films de Lalo Schifrin les plus populaires telles que Bullitt, Opération dragon, Dirty Harry (avec Kyle Eastwood à la guitare basse), Airport 79, The Cincinnati Kid, Rollercoaster, et naturellement le fameux générique de la série Mission Impossible, qui termina brillamment le concert. Tout en dirigeant l'orchestre, Schifrin a également interprété quelques thèmes savoureux au piano comme Mannix, The Fox, ou le trés énergique Les Félins. Le public a également pu entendre un arrangement symphonique d'une composition de Duke Ellington qui figure dans le film musical de Francis Ford Coppola : Cotton Club.

Texte et vidéo : Julien Mazaudier


En savoir plus :
Bernard Herrmann Lalo Schifrin Michael Mann


Littérature et cinéma

verne - Publié le 07-05-2008

Vos avis