Calendrier des films Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusCannes 2019

EN

VOIR

PLUS


Accédez à notre page dédiée au Festival de Cannes avec tous nos contenus. 

Infos

 

16 décembre 2012 à 19h30

Hommage à Ennio Morricone : Docu de Vincent Perrot, Mini-concert de Jean-Michel Bernard, discussion avec invités
Le cinéma Le Balzac (Paris 8e, rue Balzac)

- Publié le 05-11-2012
morricone,bernard-jm,@, - Hommage à Ennio Morricone : Docu de Vincent Perrot, Mini-concert de Jean-Michel Bernard, discussion avec invités


Cinezik et Le Balzac rendent hommage à Ennio Morricone lors d'une soirée exceptionnelle en présence de Vincent Perrot dont le documentaire "Maestro Morricone, il était une fois en France" sera projeté, de Jean-Michel Bernard (compositeur de Michel Gondry) qui interprète des morceaux de Morricone au piano, et une discussion animée par Benoit Basirico (Cinezik) avec des invités de marque.

Programme

19h30 : MAESTRO MORRICONE - IL ÉTAIT UNE FOIS EN FRANCE
Un documentaire inédit de Vincent Perrot
2012 - 55 min - France

20h30 : Discussion avec Vincent Perrot et quelques invités de marque (Yves Boisset...)
animée par Benoit Basirico

21h30 : Jean-Michel Bernard parle de Morricone (avec lequel il a travaillé sur VATEL) avant de rejoindre son piano pour clôturer la soirée en musique !  

Rejoignez la page Facebook de l'évènement

L'histoire "franco-Morriconienne" racontée par ce documentaire réussi et passionnant débute dans les années 70, à l'époque où les co-productions franco-italiennes ont le vent en poupe, pour s'achever en 2002, avec l'unique concert dirigé par « le maestro » au Palais des Congrès de Paris. À compter de cette date, très sollicité outre-Atlantique, le compositeur ne collaborera plus avec les cinéastes français.

Parallèlement à une interview de Ennio Morricone qui revient sur ses différentes collaborations de l'époque, les cinéastes qui ont travaillé avec lui témoignent : Jacques Deray, Yves Boisset, Philippe Labro, Francis Girod, Jacques Perrin, Edouard Molinaro, Georges Lautner, José Giovanni. On y apprend plein de choses, comme son amour de Romy Schneider, la construction du thème du Clan des siciliens, le dialogue avec les réalisateurs, et diverses anecdotes.

Ces témoignages décrivent Ennio Morricone comme un homme ayant toujours su rester ouvert aux exigences des metteurs en scènes, et ce malgré son succès croissant.

 

Vidéo : Vincent Perrot évoque sa passion pour Morricone et présente son documentaire

 

Tarif unique : 8 euros
Le Balzac, 1 rue Balzac, 75008 Paris

 

 

- Publié le 05-11-2012

Vos avis