Calendrier des films Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusCannes 2019

EN

VOIR

PLUS


Accédez à notre page dédiée au Festival de Cannes avec tous nos contenus. 

Infos

 

Cannes 2013 : Quels sont les compositeurs présents dans les sélections du Festival ?
Cannes

- Publié le 25-04-2013
rombi,desplat,martinez,richter,shore,armstrong,legrand,reitzell,burnett,rob-coudert,tindersticks,cannes 2013 - Cannes 2013 : Quels sont les compositeurs présents dans les sélections du Festival ?

 Accédez à notre espace dédié du Festival de Cannes 2013



Comme chaque année, l'annonce des films projetés lors du Festival de Cannes s'accompagne d'annonces liées à la présence des stars à l'affiche des films, des réalisateurs prestigieux. Cinezik s'interesse à une présence moins relevée : celle des compositeurs dans les films sélectionnés. En haut du podium, Max Richter est cité 3 fois en sélection parallèle, Alexandre Desplat est présent dans 2 films en sélection officielle (moins que l'année dernière), tandis que Philippe Rombi est cité 2 fois pour deux films en compétition ! 

 

Parmi les valeurs sûres, il y a Philippe Rombi, présent dans deux films en compétition. Il retrouve François Ozon sur JEUNE ET JOLIE (leur dernière venue à Cannes remonte à SWIMMING POOL en 2003). L'autre film est UN CHÂTEAU EN ITALIE (Valeria Bruni-Tedeschi).

Autre compositeur majeur, qui était l'année dernière présent dans 7 films (et a pu animer une leçon de cinéma), l'ex-juré Alexandre Desplat retrouve Roman Polanski à Cannes après CARNAGE pour LA VÉNUS À LA FOURRURE (en compétition) et a les honneurs de clôturer le festival avec ZULU (Jérôme Salle).

Cliff Martinez retrouve la compétition de Cannes et le cinéaste danois Nicolas Winding Refn après le marquant DRIVE. 

Leur nouvelle collaboration pour ONLY GOD FORGIVES risque d'être un des moments musicaux forts du festival.

L'allemand Max Richter fait l'ouverture de la Quinzaine des réalisateurs avec LE CONGRES pour lequel il retrouve Cannes et Ari Folman après VALSE AVEC BASHIR, et présente dans cette même sélection parallèle LAST DAYS ON MARS (Ruairi Robinson). Il est présent dans 3 films puisqu'il a aussi fait la musique de THE LUNCHBOX (de Ritesh Batra, Semaine de la critique).

Le canadien Howard Shore (habitué du festival aux côtés de Cronenberg) retrouve la compétition de Cannes avec Arnaud Desplechin après ESTHER KAHN (qui concourait aussi pour la Palme en 2000). Après Londres pour le précédent, cette fois le cinéaste français est parti aux Etats-Unis pour JIMMY PICARD, UN INDIEN DES PLAINES.

Craig Armstrong fait l'ouverture Hors Compétition du Festival avec GATSBY LE MAGNIFIQUE pour lequel il retrouve Baz Luhrmann à Cannes après MOULIN ROUGE en 2001 (qui était quant à lui en lice pour la palme).

Le compositeur que l'on n'attendait pas là est Michel Legrand qui est en séance spéciale lors d'une soirée hommage à Jerry Lewis qui fait son retour dans MAX ROSE (Daniel Noah). 

Brian Reitzell ouvre Un Certain Regard avec THE BLING RING (Sofia Coppola).

T-Bone Burnett signe des chansons pour INSIDE LLEWYN DAVIS, réalisé par les frères Coen, habitués du festival, qui monteront les marches sans Carter Burwell contrairement aux précédents films.

Rob est à Un Certain Regard avec GRAND CENTRAL, film pour lequel il retrouve sur la croisette la cinéaste Rebecca Zlotowski après son premier film BELLE EPINE présenté en 2010 à la Quinzaine des réalisateurs.

Les Tindersticks retrouvent Claire Denis sur LES SALAUDS. C'est leur première venue à Cannes ensemble, pour cette collaboration qui date de NENETTE ET BONI en 1996.

Le sénégalais Wasis Diop est en compétition avec GRIGRIS pour lequel il retrouve le cinéaste chadien Mahamat-Saleh Haroun à Cannes après UN HOMME QUI CRIE (également en compétition en 2010).

Le chanteur Maxim Nucci (Yodelice) signe la musique de BLOOD TIES (Guillaume Canet).

Anthony Gonzalez (du groupe M83, qui vient de signer à Hollywood la BO de OBLIVION) est à la Semaine de la critique pour le premier film de son frère Yann Gonzalez (LES RENCONTRES D'APRÈS MINUIT) avec lequel il a déjà pu faire des étincelles sur les court-métrages.

George Fenton retrouve Stephen Frears sur un docu : MUHAMMAD ALI'S GREATEST FIGHT.

Les argentins Andrés Goldstein et Daniel Tarrab présentent WAKOLDA à Un Certain Regard et retrouvent Lucia Puenzo à Cannes après XXY (présenté à la Semaine de la Critique en 2007).  

 

Autres présences cannoises que l'on attend avec impatience : 

Martin Wheeler pour MICHAEL KOHLHAAS (Arnaud Des Pallieres) 

Marie-Jeanne Serero, seule femme musicienne présente en sélection - pour un long métrage - en présentant la comédie LES GARÇONS ET GUILLAUME, À TABLE ! (premier film de Guillaume Gallienne) à la Quinzaine des réalisateurs.

Vincent van Warmerdam pour BORGMAN (Alex Van Warmerdam)

Lele Marchitelli pour LA GRANDE BELLEZZA (Paolo Sorrentino) 

Marc Marder pour L' IMAGE MANQUANTE (Rithy Panh)

Amit Trivedi pour BOMBAY TALKIES (Anurag Kashyap, Dibakar Banerjee, Zoya Akhtar, Karan Johar) et UGLY (Anurag Kashyap)

Adan Jodorowsky pour LA DANZA DE LA REALIDAD (Alejandro Jodorowsky)

Verity Susman pour SUZANNE (Katell Quillévéré)  

Julien Gester et Olivier Gonord pour NOS HÉROS SONT MORTS CE SOIR (David Perrault) 

Emily Loizeau sur le court-métrage OCÉAN (Emmanuel Laborie)

Mehdi Zannad pour le court-métrage AGIT POP (Nicolas Pariser) 

 

Par ailleurs, on surveillera ces films car ce sont des réalisateurs qui prennent soin de leur BO : 

TIP TOP (Serge Bozon)

LA FILLE DU 14 JUILLET (Antonin Peretjatko)

THE IMMIGRANT (James Gray)

BEHIND THE CANDELABRA (Steven Soderbergh), biopic sur le pianiste Douglas Eye Liberace.

ONLY LOVERS LEFT ALIVE (Jim Jarmusch)

 

- Publié le 25-04-2013

 Accédez à notre espace dédié du Festival de Cannes 2013

Vos avis