Calendrier films & séries Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurRépertoiresCritiques de B.O ActusPodcastsCannes 2021

 

BENEDETTA (Paul Verhoeven) : Anne Dudley et la musique d’un sentiment religieux

benedetta,dudley,Cannes 2021, - BENEDETTA (Paul Verhoeven) : Anne Dudley et la musique d’un sentiment religieux

Benoit Basirico - Publié le 12-07-2021




[Cannes 2021 - En compétition] Avec le portrait d’une sainte lesbienne du XVIIème siècle (interprétée par Virginie Efira) divisée entre des pulsions sexuelles et une soumission mystique, le cinéaste hollandais Paul Verhoeven surprend avec un film plus proche de la satire et de la comédie que d’une subversion provocatrice comme il en avait l’habitude. Cela donne un film léger malgré le sujet, truculent par ses dialogues (mention particulière à Charlotte Rampling et Lambert Wilson). Pour la musique, il retrouve la compositrice britannique après BLACK BOOK et ELLE, avec comme mission de retrouver le son de l’époque. 

En effet, contrairement au décalage apporté par la comédie, Anne Dudley joue le premier degré et livre une partition classique nourrie d'une tonalité historique et religieuse, même si les références ne correspondent pas totalement à l'époque du film. Le réalisateur a cité pour sa musicienne le russe Stravinsky (1882-1971) et le polonais Karol Szymanowski (1882-1937) : "Il ne s'agissait pas de les copier mais cela rendait clair le sentiment religieux que je voulais pour la musique de ce film."

La musique médiévale d'Hildegard von Bingen (compositrice, abbesse, et poétesse du XIe siècle) est aussi convoquée quand les nonnes chantent à travers trois titres préexistants que Anne Dudley a arrangé pour le film.

On retient aussi un orchestre massif d'une belle ampleur (enregistré par The Chamber Orchestra Of London). Malheureusement la BO n'est pas sortie conjointement à la sortie du film (le 9 juillet 2021, jour de sa présentation cannoise).

"Favus Distillans" - Hildegard Von Bingen 

 

Benoit Basirico

En savoir plus :

Vos avis