Calendrier films & séries Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurRépertoiresCritiques de B.O ActusPodcastsCannes 2021

 

Congrès de musique de film d'Ubeda 2009 - au jour le jour

Du 16 au 19 juillet 2009

rombi,giacchino,doyle,young,mcneely,delerue, - Congrès de musique de film d'Ubeda 2009 - au jour le jour

- Publié le 16-07-2009




Le Festival de la musique de film d'Ubeda, en Andalousie, a ouvert ses portes le 16 juillet. Philippe Rombi est attendu pour la délégation française, aux côtés de Michael Giacchino, Christopher Young, Patrick Doyle, Claudio Simonetti et Joel McNeely... En partenariat avec congreso.bsospirit.com, voici nos bulletins quotidiens dans cette page dédiée au Festival d'Ubeda 2009.

Deuxième concert

Le concert symphonique du festival est un succès public avec ses nombreux participants, ses moments magiques, avec ses interprétations de films d'horreur qui ont fait l'histoire, de "Hellraiser" à "Suspiria", ou encore "Cloverfield".

L'Orchestre Philharmonique, dirigée par Pascual Osa, a commencé avec une musique de Villodas Aritz, gagnant du Jerry Goldsmith Award du Jeune talent.

Patrick Doyle a pu dévoiler "Swordfight" ("Hamlet"), le grand thème de "Frankenstein", et "Gosford Park". Doyle a lu une lettre de l'actrice Emma Thompson, dans laquelle elle regrette de ne pas pouvoir être présente au concert. L'écosse est donc à l'honneur, sous la direction de Joel McNeely, avec "My Thoughts Be Bloody" de "Hamlet", puis le festif "Strike Up Pipers" de "Much Ado About Nothing" (voir vidéo plus bas).

Puis vint un autre moment magique, la suite de "Agnès of God", de Georges Delerue, dirigé par McNeely sous le regard vigilant de la veuve Colette Delerue.

Le compositeur italien Claudio Simonetti monte sur scène au piano pour interpréter, avec l'aide d'une des sopranos du chœur, une sélection de thèmes dont "Suspiria", "Profondo Rosso" et "Phenomena". (Voir la vidéo d'un concert des Goblin où Cinezik était)

Puis, Michael Giacchino monte sur scène à son tour avec une suite de "Lost", avec percussions, piano et cordes. Le fort thème de "Roar!" ("Cloverfield") se met à retentir, quelques heures après avoir remporté le Goldspirit de la Meilleure piste de l'année 2008 (voir le palmarès). Puis le son de l'accordéon fait son apparition avec l'interprétation du thème principal de "Ratatouille", suivi par le "End Credits" du nouveau "Star Trek".

Après une pause, l'Espagne est à l'honneur avec Roque Baños, Fernando Velázquez, Pascual Osa et Sergio de la Puente. La France n'est pas en reste puisque l'interprétation au piano d'"Un homme et son chien" par Philippe Rombi a été un grand moment. Il en va de même pour "Angel" ou l'«Hymne des Fraternisés" de "Joyeux Noël".
Et pour clore le concert, le choeur s'est exprimé sur une suite de "Hellraiser" et "Hellraiser2", une conclusion magistrale de Christopher Young.

Sur cette vidéo, Joel McNeely répète à la direction de l'orchestre pendant que Patrick Doyle fait le guignol au premier plan (sur "Much Ado About Nothing") :

Goldspirit Awards

Voir LE PALMARES dans notre news dédiée ! Alexandre Desplat est le grand vainqueur !

Philippe Rombi

La personnalité de Philippe Rombi (voir la photo) a été évoquée dans un discours dans lequel le compositeur s'est défini comme un "homme très timide qui utilise sa musique pour créer des liens avec les autres". Comme il l'a montré dans son concert de la veille, Rombi est un amoureux du piano.
Il parle de sa relation fructueuse avec le réalisateur François Ozon, avec l'exemple de "Swimming Pool" : "Je compose au piano sur le scénario un certain nombre de thèmes pour le film. Puis ensuite Ozon m'invite à aller chez lui, et à ma grande surprise, j'ai découvert que des parties musicales du film ont été remplacées par les démos alors que je les avais entre-temps orchestrées".

Il évoque sa collaboration avec les cinéastes en disant que le musicien peut avoir parfois une autre idée que le cinéaste sur la musique, comme sur "Un homme et son chien", le réalisateur Francis Huster voulait une musique héroïque pour fêter le retour de Belmondo sur grand écran, mais Rombi a remarqué que c'était un film intimiste, qui exige une approche très différente.

18 juillet

Les rencontres publiques du jour sont celles de Michael Giacchino, Philippe Rombi, Santiago Segura et Roque Baños. Et à 17h a lieu la cérémonie de remise des prix GoldSpirit «Meilleures oeuvres et artistes de l'année» (voir LE PALMARES). Puis pour clôturer ce samedi, un concert symphonique à 21h30.

Premier concert

Le compositeur écossais Patrick Doyle, président d'honneur du Festival, a ouvert le concert au piano avec "Estella's Theme" de Great Expectations avec Gwyneth Paltrow. Puis une version instrumentale de "Nouvelle France" qui fut chantée dans le film par Celine Dion, puis un morceau de "Indochine" marquant ses premiers pas auprès de Régis Wargnier, collaboration continuant sur cinq films.

Après l'intervention de Doyle, Joel McNeely à la flûte interprète "Sonate pour flûte et piano» de Francis Pulenc. Puis chaque compositeur y va de son instrument. L'espagnol Fernando Velázquez a choisi le violoncelle, accompagné de Sergio de la Puente au piano pour une interprétation de "Khana", extrait de "El fuego vivido", oeuvre personnelle du compositeur, avant un hommage à Georges Delerue, avec l'aide de son épouse Colette Delerue.

Après une pause, Alejandro Vivas à la guitare espagnole, accompagnée par un hautbois, a offert une suite de danses anciennes incluant un extrait de la BO "La conjura del Escorial". Puis Aritz Villodas, lauréat du prix Jerry Goldsmith, intervient.

Le concert se poursuit jusqu'à l'intervention du français Philippe Rombi au piano en commençant avec "Swimming pool" et se terminant avec un morceau de "Oui, mais". On entend aussi "Joyeux Noël", et son thème de l'absence, ainsi qu'"Angel" et sa valse et l'inévitable "Bienvenue Chez les Ch'tis". Le compositeur français a conquis le public espagnol.

Patrick Doyle

Lors de sa conférence, Patrick Doyle (voir photo) parle des nouvelles technologies, et admet que les ordinateurs ont considérablement simplifié le processus de développement et d'adaptation de la musique orchestrale de film. Le compositeur écossais dit se sentir à l'aise et heureux de travailler avec les ordinateurs, tout en reconnaissant que certains éléments de son score pour "Harry Potter et la coupe de feu" ont été écrits avec un simple crayon. Ce fut l'occasion de présenter le travail de son orchestrateur James Shearman. Lire notre Interview de Patrick Doyle.

17 juillet

Une rencontre consacrée aux oeuvres de Joel McNeely ouvre cette journée, suivie de conférences de Patrick Doyle (voir photo) et Christopher Young ainsi que la découverte des oeuvres de Antonio Meliveo, couleur locale oblige.
À 22h commence l'un des moments forts du festival, le concert de musique de film, ou d'oeuvres de concerts, des compositeurs invités, dans la cour de l'hôpital de Santiago.
On y revient très vite...

Aritz Villodas remporte le prix Golspirit/Jerry Goldsmith du Jeune Talent

Aritz Villodas a remporté le prix Jerry Goldsmith du meilleur jeune compositeur espagnol. Patrick Doyle, président d'honneur du Festival, lui a donné le trophée.
Ses concurrents, dans cette catégorie, étaient Alejandro Vivas (La Conjura de El Escorial), Sergio de la Puente (El lince perdido), Lucas Vidal (The Immortal Voyage of Captain Drake), James Peterson (The Red Canvas) et Manuel Riveiro (Santos). L'espagnol Aritz Villodas

Pour écouter la musique de Villodas qui a gagné :

Claudio Simonetti

Simonetti (sur la photo ci-contre, fondateur des Goblin - voir notre interview d'un des membres) a parlé environ 90 minutes mais c'était trop peu compte tenu de son impressionnante carrière professionnelle. Au cours de son discours Claudio a évoqué ses œuvres les plus importantes telles que Profondo Rosso, Suspiria ou Zombie. Il a aussi donné quelques anecdotes juteuses ainsi que des réflexions personnelles sur l'état actuel de la musique de film en général et, tout particulièrement, la musique de film d'horreur.



16 juillet :

Le premier compositeur arrivé, qui a eu un temps d'avance en raison de son séjour à Madrid anticipant le festival, Joel McNeely (voir photo), le compositeur de "Ghosts of The Abyss", a pu assister à l'hommage rendu à Georges Delerue «Un regard sur le passé», une conférence avec les témoignages de Colette Delerue et de Robert Townson, vice-président du label Varèse Sarabande.
C'est à midi, dans la salle d'audience de l'Hôpital de Santiago, qu'a eu lieu le lancement officiel de cette nouvelle édition, en présence du maire de Úbeda, Marcelino Sanchez, du directeur du Festival, David Doncel, du président d'honneur de la cinquième édition, Patrick Doyle, et du directeur artistique du Festival, Robert Townson.

À 17h, lors d'une rencontre avec des artistes, il était question du travail de Claudio Simonetti (voir bulletin suivant)
A 21h, au moment où nous écrivons ces lignes, au Dream Theater Cinéma est remis le prix Golspirit/Jerry Goldsmith pour le compositeur jeune talent de musique de film.
Mention du lauréat dans un bulletin suivant. A suivre...

Introduction :

Philippe Rombi est invité au sein du 5ème Congrès International de musique de film d'Ubeda, qui se déroule chaque été depuis 2004 dans la petite ville médiévale d'Ubeda, en Andalousie. Des compositeurs prestigieux y ont été invités les années précédentes, tels que Basil Poledouris, Don Davis, Brian Tyler, John Ottman, John Debney, John Frizzel, David Arnold, Bruce Broughton, Javier Navarrete, John Powell, John Scott, Roque Banos, Bruno Coulais ou Alberto Iglesias. Le festival ne déroge pas à sa réputation cette année avec une nouvelle liste d'invités pour le moins impressionnante.

Au programme : conférences avec les compositeurs et des personnalités de la musique de film (notamment avec Robert Townson, le patron du label américain Varèse Sarabande), rencontres avec le public, séances de signatures, et bien sûr concerts, au coeur même de la vieille ville.

Michael Giacchino a préparé des partitions pour faire jouer "Roar!" en concert à Ubeda (le titanesque générique de fin de CLOVERFIELD), mais aussi des extraits de STAR TREK, RATATOUILLE, UP et de la série LOST.

Avec le concours du site : http://congreso.bsospirit.com


En savoir plus :

Vos avis